Création d’une filière palmipèdes gras en Dordogne

Nadine Berbessou . Réussir Le Périgord - Réussir Aviculture Novembre 2012

Création d’une filière palmipèdes gras  en Dordogne
Elevage d'oies en Dordogne. © B. Compagnon

Afin de pérenniser et d’augmenter la production périgourdine d’oies et canards gras sous IGP d’ici l’échéance de la mise aux normes en 2016, quatre partenaires élaborent un projet de filière gras : la coopérative Sarlat Périgord foie gras, la Périgourdine, Sanders Périgord et le transformateur Valette foie gras.
Produisant 55 000 oies et 40 000 canards par an, Sarlat Périgord foie gras a pour objectif de doubler. Un abattoir sera bâti en Sarladais d’ici 2015. Aujourd’hui, 20 % des salles de gavage répondent aux normes des parcs collectifs et beaucoup d’éleveurs sont réticents à investir. Sanders va recruter trente nouveaux éleveurs et trente gaveurs. Un fonds d’accompagnement de deux millions d’euros a été abondé par la Périgourdine et Sanders Périgord. Il s’adresse aux projets clef en main contre un engagement de dix ans. Pour les partenaires, c’est « un projet rationnel, avec une filière courte, locale, sécurisante, favorisant des installations ou des reconversions et nécessitant peu de foncier ».

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires