Crise : Cri d'alarme des éleveurs de lapins

SC

Les éleveurs de lapins, mis en très grande difficulté par la flambée des coûts des matières premières, appellent les pouvoirs publics à l'aide, au lendemain d'une manifestation qui a rassemblé 200 d'entre eux dans le Morbihan.

« La hausse du prix des matières premières est dramatique chez les producteurs, entraînant de très fortes baisses de revenus et des dépôts de bilan », s'alarment la Fédération nationale des groupements de producteurs de lapins (Fenalap) et la Confédération française de l'aviculture (CFA) dans un communiqué commun.

L'alimentation du lapin représente 60% de son coût de revient. Or, cette alimentation, à base de céréales, a augmenté en moyenne de 50% sur un an et de 82% par rapport à septembre 2006, selon les éleveurs qui expliquent ne pas pouvoir répercuter ces surcoûts dans un contexte d'offre excédentaire.

« Le revenu moyen des éleveurs est désormais nul » et, si le prix de reprise du lapin n'augmente pas, « 85% des éleveurs auront un résultat négatif » au premier semestre 2008, affirment les producteurs. Outre une revalorisation des prix à la production, les éleveurs réclament des aides publiques pour alléger leur trésorerie et adapter leur production au marché. Ils demandent aussi une prise en charge de leurs cotisations sociales.

Plus de 200 éleveurs de lapins venus de plusieurs régions de France ont manifesté mardi à Baud (Morbihan) pour attirer l'attention sur leurs difficultés. La filière française compte au total 4.000 producteurs.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires