Doux va payer moins cher les producteurs de volaille

Doux va payer moins cher les producteurs de volaille

Le groupe Doux va payer moins cher les volailles à ses fournisseurs, après la décision de la Commission européenne de diviser par deux les subventions octroyées à la France pour l'exportation de poulets, d’après la FDSEA des Côtes-d'Armor.

"On a reçu un courrier en fin de semaine dernière pour nous annoncer cette baisse à partir des abattages du 4 février", explique Pierre-Yves Lozahic, président de la section avicole de la FDSEA des Côtes-d'Armor et éleveur pour le groupe Doux, basé à Châteaulin (Finistère).

La baisse annoncée des contrats serait de 40 euros la tonne et pourrait concerner les quelques 240 éleveurs sous contrat, directement ou indirectement, avec le groupe Doux. "Aujourd'hui, c'est la rémunération de l'éleveur qui part", a regretté Pierre-Yves  Lozahic. "Il est hors de question d'accepter ça, surtout après tout ce qu'on a vécu ».

Le groupe volailler, en redressement judiciaire depuis juin, a confirmé l'information à demi-mots.  "Le groupe Doux, à l'instar de toute la filière de la volaille, doit affronter en l'espace de quelques mois une deuxième baisse majeure des restitutions qui existaient pourtant depuis un demi-siècle", a déclaré un porte-parole du groupe volailler. "Le groupe avait pris sur lui de supporter la première baisse dans son intégralité, la deuxième baisse aura des répercussions sur tous les acteurs de la filière", a-t-il ajouté.

Le volailler Tilly-Sabco, qui  fait travailler une centaine d'éleveurs de volailles, pourrait également réduire le montant de ses contrats, selon le président du pôle aviculture de la chambre d'agriculture de Bretagne, Didier Goubil, qui évoque une baisse de 50 euros la tonne.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

moi meme

tiens il me semble que lefoll voulait relancer l'elevage en france nous attendons avec impatience le ministre du redressement productif a ce sujet sachant que 1 milliard d"euros export c'est 100000emploi en france .il est vrai que l'europe prone le libre echangeaux industriel de s'adapter rien de plus facile on tappe le producteur .vive la casse des elevage françaisles bresilliens applaudissent les thais aussi.l'europe casse de l'emploi c'est tout .

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires