Eric Cachan, président du Synalaf (1) : La durabilité, une « nouvelle » valeur pour les jeunes

Propos recueillis par Pascal Le Douarin

Le Développement durable pourrait être la valeur fédératrice des nouveaux aviculteurs sous signes de qualité, comme la qualité et le mode d'élevage ont mobilisé leurs aînés.

Quelles sont les solutions pour enrayer la baisse des débouchés des productions sous label rouge ?

Le marché est globalement en baisse (-12 % de production en cinq ans) mais il se
consolide après le pic d'après ESB de 2001-2002. Point positif, en 2007 les labellisations ont
progressé de 7 % par rapport à 2006 et de 2 % par rapport à 2005. Soyons réalistes : au
mieux les volumes stagnent, mais baissent en volailles entières. D'où la nécessité de
trouver des solutions : plus de communication collective, persister dans le segment
restauration hors domicile, renforcer la découpe, ne pas « rater le coche » des
exportations. Cette situation ne doit pas nous exonérer de penser au renouvellement des
éleveurs. À moyen terme, selon les régions, les agriculteurs feront des arbitrages entre
productions végétales et/ou animales. On peut se poser la question de l'avenir du petit
atelier label rouge complémentaire.

Eric Cachan, président du Synalaf et vice-présidence de la Coopérative des Fermiers de Loué. (P. Le Douarin)

Eric Cachan, président du Synalaf et vice-présidence de la Coopérative des Fermiers de Loué. (P. Le Douarin)

Avez-vous des pistes pour activer le créneau découpes qui a été porteur pour la volaille standard ?

Une étude est en cours auprès de consommateurs. Le poulet entier reste le produit phare
apprécié pour la famille et véhicule toutes les valeurs du label rouge : qualité gustative,
mode d'élevage, éthique bien-être… La problématique prix apparaît assez peu.
En revanche, pour la découpe, considérée avant tout comme un service, le prix est le
premier frein. Notre Commission économique réfléchit aux enjeux et à la recherche de
solutions pour abaisser le coût de production sans toucher aux fondamentaux de l'éthique
label rouge.








Les valeurs du label rouge sont-elles compatibles avec le Grenelle de l'environnement ?

La durabilité sera le thème de notre assemblée générale. On n'a pas attendu le Grenelle de
l'environnement pour se positionner. Mais il faut le rappeler aux nouvelles générations de
communicants et aux consommateurs. Nous répondons aux attentes sociétales. Reste à
creuser certains points en les chiffrant : bilan carbone, énergie, etc, pour ensuite intégrer peut
être des aspects environnementaux sur des bases volontaires. C'est peut-être cet ensemble
de valeurs qui va fédérer de nouveaux éleveurs, comme ma génération l'a été par l'envie de
faire de la qualité.

La nouvelle réglementation AB (2) sera-t-elle favorable à la relance de ce segment de marché ?

Ce nouveau règlement nous semble positif. Il rétablit une situation plus favorable aux
volailles biologiques : disparition des distorsions de concurrence liées une règle nationale
plus stricte, possibilité de conversion progressive des productions animales au bio,
disparition du lien au sol strict à l'échelle de l'exploitation. Dans ces conditions, on pourra
relancer la volaille bio à partir d'exploitations sous label rouge qui appliquent déjà des
pratiques bio (parcours, santé animale). Maintenant que le frein réglementaire est levé, c'est
l'économie qui risque de contrecarrer la production biologique. Où trouver des matières
premières à des prix décents ? Quel céréalier va bien vouloir produire bio ?

En France, on pourra faire du poulet bio de 70 jours…

La porte sera en effet ouverte, comme c'est déjà le cas en Europe, pour produire en France un
poulet bio de 70 jours, en plus du bio fermier de 81 jours. La commission bio du Synalaf va
mener une réflexion dans ce sens. La Fnab propose un poulet bio avec un cahier des charges
privé. Pourquoi pas, mais avec un logo privé.

(1) Syndicat national des labels avicoles français
(2) la nouvelle réglementation agriculture biologique sera opérationnelle au 1er janvier 2009.




Source Réussir Aviculture Mai 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires