Formation : L'Avipôle de Ploufragan ou la naissance du futur technicien

Hervé Dumuis

Nombreux sont les conseillers avicoles passés par Avipôle Formation. Le centre de renommée internationale propose une formation de haut niveau.

Actuellement dix-neuf personnes suivent la formation de conseiller d'élevage avicole : huit apprentis titulaires d'un BTS, dix stagiaires en formation continue et un en contrat de professionnalisation. Parmi eux, quatre représentants de l'île de La Réunion et deux ressortissants du Sénégal et de Madagascar, preuve que la renommée d'Avipôle Formation n'est plus à faire.

Un certificat de conseiller avicole

Le conseiller d'élevage avicole possède un certificat de formation professionnelle détenu par Avipôle Formation et enregistré au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles). Les stagiaires en formation continue, sont âgés en moyenne de 32 ans. Leur formation dure 5 mois, dont 5 semaines de stage en entreprise. Ils bénéficient des aides pour le retour à l'emploi, d'un congé individuel de formation ou d'un plan de formation d'entreprise.
Les apprentis sont plus jeunes, la limite d'âge du statut étant de 26 ans. Leur formation se déroule sur un an, d'octobre à octobre, avec 17 semaines de stage. Ils gardent l'avantage du statut d'étudiant en étant salariés et rémunérés de 64 % à 76 % du Smic. La région Bretagne leur verse 300 à 500 € pour couvrir les frais de restauration et d'hébergement et finance parfois le billet d'avion pour les habitants des DOM-TOM.
Les entreprises, elles, perçoivent 2000 € d'aides. Souvent ce sont elles qui proposent la candidature des apprentis à Avipôle Formation. « En entreprise, les jeunes se voient confiés de réelles missions et c'est important car le rapport de fin d'études compte pour 30 % de la note finale », souligne Annaïck Amice, responsable pédagogique.
Le rythme de la formation est soutenu : chaque semaine, les connaissances sont contrôlées par un devoir. Ces derniers comptent pour 40 % dans la note finale et les sept examens finaux pour 30 %. « Nous exigeons une note finale supérieure ou égale à 12 », prévient A. Amice.

Le conseiller d'élevage avicole possède un certificat de formation professionnelle détenu par Avipôle Formation. (H. Dumuis)

Le conseiller d'élevage avicole possède un certificat de formation professionnelle détenu par Avipôle Formation. (H. Dumuis)

 

Validation des professionnels

Le référentiel date de 1998. Il est destiné à coller aux exigences du terrain. Pour cela, Annaïck Amice, véritable initiatrice du référentiel, a rencontré cinquante représentants de la profession dans vingt structures différentes. « Nous voulions connaître le métier au temps T. En fonction de cela, nous avons défini le référentiel, qui a été validé par les professionnels. D'ailleurs ce ne sont que des professionnels qui interviennent dans la formation des futurs conseillers avicoles », résume-t-elle.
Pour Annaïck Amice, « le technicien doit avoir un bon relationnel et respecter l'éleveur. Il doit approcher ce dernier en tant que chef d'entreprise et s'adapter à sa personnalité pour pouvoir convaincre. Et il ne doit pas oublier de s'entourer de personnes compétentes ».

Les compétences évoluent

En 2006, un deuxième référentiel a été élaboré et une demande a été faite pour permettre la délivrance d'un certificat de spécialiste avicole de niveau II. Pour l'instant, la démarche n'a pas abouti. Il n'empêche que la fonction et les compétences évoluent. Pour la responsable pédagogique d'Avipôle Formation, « la différence entre les deux référentiels est la maîtrise sanitaire et qualitative et la part consacrée à l'audit. Le technicien doit de plus en plus établir des diagnostics techniques et identifier les points critiques pour proposer des solutions adaptées. Le respect du cahier des charges et des nouvelles directives sanitaires est également plus fort qu'avant. Enfin, la communication laisse aussi de plus en plus la place à l'approche commerciale. Il faut savoir vendre des idées ! ».

Source Réussir Aviculture Juin 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires