Le Sdage vise l'équilibre de fertilisation

Armelle Puybasset

Conformément à la Directive Cadre sur l'Eau de l'Union européenne, chaque État membre
doit atteindre le bon état écologique des eaux d'ici 2015. Pour y parvenir un document
réglementaire de référence est en cours d'élaboration par les services de l'État et par
l'Agence de l'Eau. Il s'agit du Sdage signifiant « Schéma directeur d'aménagement et de
gestion des eaux ».
L'une des orientations du Sdage est de lutter contre les phénomènes d'eutrophisation du
littoral dont le phosphore est en partie responsable (présence d'algues vertes). Parmi les
dispositions à portée agricole se trouve la prévention des apports diffus du phosphore,
avec la lutte à la fois contre l'érosion et contre la surfertilisation. À l'occasion de la réunion
des techniciens avicoles de Ploufragan le 25 mai, Jean-Paul Hamon, du service
environnement de la chambre d'agriculture des Côtes-d'Armor, a alerté les professionnels
sur les enjeux du Sdage dans le bassin Loire Bretagne.



L'une des orientations du Sdage est de lutter contre les phénomènes d'eutrophisation (qui entraînent la présence d'algues vertes sur le littoral) dont le phosphore est un des responsables. (J. Danin)

L'une des orientations du Sdage est de lutter contre les phénomènes d'eutrophisation (qui entraînent la présence d'algues vertes sur le littoral) dont le phosphore est un des responsables. (J. Danin)

Le projet prévoit un retour à l'équilibre de fertilisation dans un certain nombre de bassins
prioritaires(1) au plus tard en 2013. Pour le reste du bassin, les exploitations qui seront
soumises à enquête publique (en cas de modification notable de l'installation classée)
devront intégrer les mêmes principes avec un délai de mise en oeuvre de cinq ans. « Les
enjeux pour la filière volaille sont considérables, souligne-t-il. Pour un élevage de poulets
standard, les besoins en surface d'épandage vont augmenter de 189 % si le phosphore est
plafonné à 100 kg par hectare, voire de 215 % s'il faut atteindre l'équilibre strict de
fertilisation à 60 kg de P205 par hectare. En dindes, les augmentations de surface passent
respectivement à 290 % et 329 % ! » Le projet de Sdage est actuellement en consultation
publique. La version définitive sera adoptée en juin 2009. Bien que les grandes lignes
semblent déjà tracées, il est important que chacun puisse donner son avis en allant sur le
site internet www.prenons-soin-de-leau.fr.

(1) Pour la Bretagne, il s'agit des bassins versants de Moulin Neuf, Blavet en amont de
Guerlédan, Kernéhuhel, Yvel-Hyvet, Gouet, Arguenon, Haute-Rance, Vallière, Villaumur et
Chapelle Erbrée.

Source Réussir Aviculture Septembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires