Note de conjoncture - Secteur de la viande de volaille : Cours stables en France et dans l'UE.

Office de l'Elevage / DEP

En France, les cours des principaux produits de volaille (poulet, dinde…) sont reconduits, sauf pour le poulet PAC fermier qui progresse de 7 centimes le kg. A Rungis, la demande est fluide : les volumes de volaille commercialisés en mars 2008 sont équivalents à ceux de mars 2007.

Sur le début de l'année 2008, les abattages de volaille sont orientés à la hausse. Sur les deux premiers mois, ils progressent de 4,1 % pour le poulet, 5,1 % pour la dinde, 1,8 % pour la pintade, par rapport aux deux premiers mois de 2007. Toutefois, les abattages de canard à rôtir sont en repli (- 1 %).

Dans l'UE, la demande est dynamique sur la plupart des marchés. Dans l'ensemble, les cours sont reconduits et se stabilisent à un niveau supérieur à 2007. Toutefois, ils progressent en Espagne et surtout en Pologne, où le marché est tiré notamment par les ventes vers l'Allemagne qui se développent avec l'arrivée de la saison des grillades.

En ce qui concerne le lapin, les abattages restent sur une dynamique de croissance (+ 2 % sur les deux premiers mois de l'année par rapport à la même période de 2007). La demande est relativement active, ce qui permet de retrouver au premier trimestre des cotations en vif comparables à celles de 2005 et 2006, après la baisse enregistrée en 2007.

Ce retour du prix du vif à des niveaux habituels n'efface cependant pas les difficultés provoquées par la hausse du prix des matières premières qui se prolonge (+ 54 % au début 2008 par rapport au début 2007).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires