Photovoltaïque : Une trappe de poulailler mobile ouverte grâce au soleil

Armelle Puybasset

Les poulets de Bresse doivent avoir accès au parcours extérieur dès le levée du jour et
jusqu'à la tombée de la nuit. Pour moins dépendre des contraintes horaires, Christian
Chatard, éleveur de poulets de Bresse à Viriat dans l'Ain, a équipé l'un de ses bâtiments
déplaçables d'un système d'ouverture automatique de trappe. Celui-ci fonctionne à l'énergie
solaire. Un câble fixé à l'extrémité basse de la trappe est relevé par un moteur. L'électricité
est fournie grâce à un petit panneau photovoltaïque (20 cm X 30 cm) fixé sur la toiture qui
charge une batterie. Le moteur est relié à une horloge. L'éleveur peut dont programmer à
l'avance les horaires d'ouverture et de fermeture de la trappe. « Cela change la vie »,
assure-t-il. Le coût de l'installation est de 450 euros (moteur + batterie + panneau
photovoltaïque).

L'ouverture de la trappe fonctionne grâce au panneau photovoltaïque fixé sur le toit de la cabane. (A. Puybasset)

L'ouverture de la trappe fonctionne grâce au panneau photovoltaïque fixé sur le toit de la cabane. (A. Puybasset)

Source Réussir Aviculture Septembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires