Produire plus et mieux : Aviplus sous pression allemande

Pascal Le Douarin

Avec des débouchés belges et allemands pour ses poulets et ses dindes, le groupement Aviplus doit adapter ses élevages aux exigences de ses clients.

Fort d'une centaine d'éleveurs polyvalents en poulet-dinde, installés entre la Picardie et les Flandres, le groupement avicole Aviplus de la coopérative Unéal de Saint-Laurent-Blangy dans le Pas-de-Calais, produit en moyenne 15 000 dindes et 150 000 poulets par semaine. Tous sont abattus à l'étranger. Les poulets sont destinés aux abattoirs belges du groupe Plukon, tandis que les dindes vont chez le belge Volistar (dindes médium Converter) ou chez l'allemand Heidemark (dindes lourdes Big 6).
Pour Aviplus, rester en phase avec ses clients est une question de survie, car dans la grande région Nord les débouchés français sont quasi inexistants pour de tels volumes.

Les Allemands sont exigeants sur les poids les qualités de carcasses des dindes lourdes. Les Français sont acculés à faire évoluer leurs pratiques d'élevage pour plus de productivité. (P. Le Douarin)

Les Allemands sont exigeants sur les poids les qualités de carcasses des dindes lourdes. Les Français sont acculés à faire évoluer leurs pratiques d'élevage pour plus de productivité. (P. Le Douarin)

Poulets en phase

Les abattoirs belges et allemands sont très attentifs au respect du cahier des charges signé avec Aviplus. En poulet, les Français parviennent à satisfaire la demande en calibre de 2,35 kilogrammes, avec des Ross jaunes frisant les 60 grammes de GMQ depuis un an pour le tiers supérieur des lots. « L'objectif d'atteindre 1 euro de marge poussin aliment (MPA) par mètre carré et par semaine d'élevage est atteint », constatait Bernard Goudemand, le responsable technique, lors d'une des trois réunions techniques tenues en février. Tout au moins pour les deux tiers supérieurs des résultats. Certains lots sont encore en dessous de 6 euros/m2 de MPA. Pour les éleveurs concernés, il sera proposé la souche Ross blanche plus facile à conduire.
Pour la dinde lourde, les Allemands mettent la barre très haut en termes de productivité.

21 kilos en 21 semaines

L'abatteur Heidemark fixe comme objectif un poids de dindon de 21 kilogrammes à 21 semaines. Malgré les efforts techniques réalisés l'an passé (GMQ mâle passé de 120 à 135 g, GMQ femelle de 80 à 92 g), les éleveurs français ne sont pas encore au niveau allemand. « Il nous manque 7 à 8 grammes de GMQ, ce qui fait presque 1 kilo en fin de lot » souligne le responsable technique. Les dindons allemands dépassent les 140, voire 145 grammes de GMQ.
Une délégation d'Aviplus est allée en Allemagne fin 2010. La solution allemande consiste notamment à baisser les températures pour stimuler la consommation, donc la croissance. En contrepartie, le confort doit être irréprochable. Pour avoir de bons aplombs et éviter les entérites, les Allemands paillent deux à trois fois par semaine. « Paillez régulièrement », c'est le message technique que sont donc invités à appliquer les éleveurs.

Manque de compensations

Peu habitués à pailler, les éleveurs de dinde sont appelés à rechercher des méthodes moins contraignantes en temps et en pénibilité. Beaucoup s'interrogent sur l'intérêt de continuer la dinde, s'il faut encore investir. « On nous demande de travailler plus et de prendre plus de risques économiques, mais la marge ne suit pas » résume l'un d'entre eux.
L'objectif de MPA à 1 euro/m2/semaine d'élevage n'est pas atteint en dinde lourde à cause du prix d'achat. En Belgique et en Allemagne, le prix du vif est fixé par un cours hebdomadaire qui varie fortement sur l'année. En lien avec le cours du porc, les prix actuels allemands sont bas, « mais on nous dit qu'ils devraient remonter au printemps » souligne Bernard Goudemand. En attendant, pour soutenir les marges des éleveurs, Unéal compense la baisse de prix du vif qui s'ajoute au surcoût des matières premières.

Source Réussir Aviculture Avril 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires