Structures et organisation des filières volailles de chair en Europe

ITAVI

Structures et organisation des filières volailles de chair en Europe

Analyse comparée des filières allemande, britannique, espagnole, néerlandaise et belge.

Au sein de l’Union européenne, les dynamiques de production sont très contrastées selon les Etats-membres. Différents indicateurs et études montrent que la compétitivité de la filière volailles de chair française s’est dégradée vis-à-vis d’un certain nombre de ses partenaires européens.

Le recul de la position de la France dans les échanges intracommunautaires est l’une des illustrations les plus évidentes de cette moindre compétitivité.

A côté d’éléments de contexte externes (économiques ou réglementaires) plus ou moins favorables à la compétitivité d’une filière, ses propres caractéristiques structurelles et organisationnelles sont également déterminantes.

Les structures et les modes d’organisations de cinq filières nationales fortement contributrices à la production européenne ont ainsi été analysées : l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne, les Pays-Bas et la Belgique.

La diversité des situations caractérisant les principales filières de volailles de chair au sein de l’Union européenne a été soulignée au travers de trois axes principaux : les caractéristiques des marchés nationaux ; les structures d’élevage et des outils industriels ; le niveau d’intégration des différents maillons et les relations entre éleveurs, industriels et grande distribution…

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires