Fruits et légumes : Contrôles renforcés aux frontières de l'UE

Poivrons d'Ouganda, mandarines d'Argentine, ou pêches du Chili : un nouveau système de contrôles renforcés de fruits et légumes aux frontières de l'Union européenne a permis de refuser plus de 130 lots en six mois, indique la Commission européenne.

Sur près de 13.600 lots de fruits et légumes contrôlés depuis la mise en place du nouveau système le 25 janvier, 10% des produits ont été testés, et 10% des produits testés se sont révélés non conformes aux exigences en matière de sécurité alimentaire applicables dans l'UE, a souligné la Commission européenne.

En France, 273 arrivages ont été contrôlés ces six derniers mois, 45 testés et 4 rejetés, selon la Commission. Parmi les produits rejetés figurent des poivrons rouges d'Ouganda, des mandarines d'Argentine, ou des pêches du Chili, a indiqué un responsable de l'agence belge de contrôle sanitaire, lors d'une visite du commissaire européen en charge de la Santé, John Dalli, au port d'Anvers, l'une des plus grandes plate-formes logistiques de transit des fruits et légumes. C'est par le port d'Anvers que transitent la plupart des bananes vendues en Europe du Nord, de la Belgique, la France ou l'Allemagne jusqu'en Pologne ou en Russie.

A leur arrivée, les fruits et légumes placés sur une liste révisée tous les trois mois depuis janvier font l'objet de contrôles particuliers. La liste comprend des produits provenant de certains pays, comme par exemple les bananes de République dominicaine, les tomates, courgettes et poivrons originaires de Turquie ou le riz basmati d'Inde et du Pakistan.

« Nous sommes fiers d'avoir l'une des législations sur les pesticides les plus efficaces au monde », s'est réjoui le commissaire John Dalli. Ces dernières années, l'UE a également harmonisé la législation sur les limites maximales applicables aux résidus de pesticides dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux.

Quelque 700 pesticides ont été récemment retirés du marché dans l'UE. Actuellement, quelque 350 sont en circulation et une cinquantaine d'autres font l'objet d'une demande d'autorisation.


Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires