L'Etat demande à la grande distribution de modérer ses marges

Damien Marty, président des JA24

Le Président de la République, Nicolas Sarkozy a reçu à l'Elysée ce lundi 17 mai les représentants de la profession agricole, de l'industrie agroalimentaire et de la grande distribution.

La filière fruits et légumes a été le sujet principal de cette rencontre. Ainsi l'Etat a demandé à la grande distribution de signer un accord volontaire afin que celles-ci modèrent leurs marges en cas de crise.

Les JA Dordogne ne peuvent que saluer cette initiative et cet engagement politique, mais nous nous posons la question du contrôle de ce contrat. Comment allons-nous vérifier la baisse des marges prise par les grandes surfaces, alors que celles-ci ont toujours refusé d'être transparentes ?

Au-delà de l'observatoire des prix, c'est bien un observatoire et un encadrement des marges que nous réclamons depuis longtemps ! Le gouvernement doit aller au bout de son action, en imposant la transparence dans les relations commerciales entre les différents intermédiaires des filières agricoles, et en étendant cette mesure de modération des marges en temps de crise à l'ensemble des filières agricoles qui souffrent toutes aujourd'hui. A quelques jours de la présentation du projet de loi de modernisation agricole au sénat, cette annonce n'est elle pas qu'une simple stratégie de communication plutôt qu'une réelle perspective pour notre agriculture ?

Source Jeunes Agriculteurs 24

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier