La noisette en plein développement

REUSSIR FRUITS & LEGUMES

La noisette en plein développement

Lancé dans un programme de développement de 500 ha de plantation de noisetier par an.

En 2012, Unicoque a démarré un programme appelé 10-20-30, avec pour but d'atteindre une production de 30 000 tonnes de noisette à l’horizon 2030. La coopérative, basée à Cancon (Lot-et-Garonne) et qui commercialise 98 % de la production de noisette en France sous la marque Koki, a basé son programme en fonction de la demande du marché. Celui-ci se partage entre la noisette d’industrie et la noisette coque. « Sur ces deux marchés la coopérative développe son savoir-faire en vue de différencier son offre et sécuriser la commercialisation sur le long terme », explique Bruno Saphy, responsable du pôle développement. Aussi, le programme 10-20-30 connaît un succès certain avec un rythme de plantation de 500 ha par an. « Si l’essentiel des plantations ont lieu dans le Sud-Ouest, à hauteur de 80 %, des îlots de plantations à deux ou trois producteurs sont en cours d’étude en Val de Loire et dans le Centre de la France », mentionne-t-il. 

Donner une dimension qui rentabilise le matériel

Avec les plantations prévues pour l’hiver 2017/18, le verger de Koki atteindra 5 600 ha, il restera donc 4 400 ha à planter sur les quinze prochaines années. Dans cette démarche, les investissements sont considérables, tant au plan commercial qu’industriel, et cette politique repose sur un engagement des producteurs dans la durée. « Les producteurs d’Unicoque misent sur la force du groupe pour solidifier et pérenniser l’avenir de la production de noisettes de France et sa rentabilité. Ce challenge repose sur un contrat d’adhésion à la coopérative pour une durée de vingt ans, en cohérence avec la durée d’amortissement des investissements au verger et au plan industriel », mentionne Bruno Saphy.

De fait, la dimension minimale des projets est de 10 ha, si possible dans le cadre de groupes de plantation à deux ou trois producteurs, permettant d’atteindre 40 à 50 ha rapidement pour donner une dimension qui rentabilise le matériel spécifique de récolte. « Aujourd’hui, la moyenne des surfaces plantées par producteur est de 20 ha et la plupart des producteurs continuent d'agrandir leur verger », précise Bruno Saphy. L’irrigation est systématique pour assurer une production régulière et de bonne qualité avec des besoins estimés à 2 000 m3/ha. C’est pourquoi Unicoque dispose d'un Bureau d’études lacs. La coopérative propose également un service qui offre aux exploitants la solution pour nettoyer les récoltes et sécher les noisettes, en vue de stabiliser le produit et permettre le stockage de longue durée.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires