Les stocks européens de pomme de terre en baisse

A mi-campagne 2010-2011, le NEPG (Groupe des producteurs de pommes de terre du Nord-ouest européen ou North-western european potato growers) estime que plus de 50 % des pommes de terre récolté en 2010 a été utilisé. La production 2010 des cinq pays membres (Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas, Royaume-Uni), était en baisse de 4,8 % par rapport à l'année précédente mais la principale raison de la baisse des stocks est la demande soutenue des pays de l'Est, et en particulier de la Russie. Cette année, « c'est l'export qui sert de référence pour les bases de prix actuellement fermes du marché », mentionne le NEPG. L'industrie a également utilisé plus de pommes de terre depuis le début de campagne, à cause d'une teneur en matière sèche moins élevée dans les tubercules et des usines qui tournent à plein régime (demande importante en produits finis). Les stocks européens sont évalués en baisse. La France a environ 400 000 tonnes de pommes de terre en moins en conservation par rapport à 2009.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier