Maraîchage: Le Foll promet des "mesures concrètes et rapides"

Maraîchage: Le Foll promet des "mesures concrètes et rapides"

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a promis mardi des mesures "concrètes et rapides" aux producteurs de légumes en difficulté qu'il compte recevoir le lendemain.

"Il y aura des mesures concrètes, immédiates, rapides et à la hauteur" des enjeux, à l'issue de la rencontre avec les producteurs bretons de choux-fleurs, de brocolis et d'artichauts qui ont manifesté violemment leur colère la semaine dernière dans le Finistère, a annoncé le ministre à l'antenne de France Inter. Il a également évoqué de nouvelles mesures à l'échelle européenne, "pour réintroduire l'artichaut, le brocoli et le chou-fleur dans la liste des produits à aider: chaque filière est organisée pour faire des demandes" a-t-il remarqué. Stéphane Le Foll a nié agir sous la pression des manifestants qui ont incendié vendredi soir la perception et le siège local de la mutualité agricole à Morlaix (Finistère), incidents qu'il a de nouveau condamnés. "Je ne peux entendre qu'il faut mettre le feu pour se faire entendre", a-t-il martelé, assurant que la réunion mercredi matin au ministère avec les producteurs de Saint-Pol de Léon (Finistère) et ceux d'autres régions était prévue "depuis le 22 août" dans le cadre de la gestion des conséquences de l'embargo russe contre les produits agroalimentaires européens notamment. Cet embargo décrété dans un contexte de surproduction maraîchère et fruitière a contribué à l'effondrement actuel des cours. "Si on ne se coordonne pas à l'échelle européenne, le risque d'avoir des chutes de prix est important toutes filières confondues: fruits et légumes, viandes porcines et viandes bovines", a repris M. Le Foll. "La déstabilisation des marchés a commencé", a-t-il souligné en rappelant les plus de 200 millions débloqués par la Commission européenne pour faire face à la situation.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires