Nouveaux cas de bactéries tueuses de végétaux Xylella Fastidiosa en Corse

Nouveaux cas de bactéries tueuses de végétaux Xylella Fastidiosa en Corse
En Italie, la bactérie a déjà ravagé des dizaines de milliers d'hectares d'oliviers.

Onze nouveaux foyers de bactérie tueuse de végétaux Xylella Fastidiosa ont été découverts en Corse, portant le nombre total de foyers à 78 dans l'île, a indiqué la préfecture de Corse.

Deux nouveaux foyers ont été localisés dans la commne de Calvi (Haute-Corse), selon un communiqué de la préfecture. Un millier de prélèvements, suivis d'enquêtes épidémiologiques, ont été effectués depuis l'identification du premier cas de Xylella fastidiosa en Corse le 22 juillet dernier.  "Les végétaux positifs sont à ce jour tous contaminés par la sous-espèce multiplex de la bactérie et font l'objet d'un traitement adapté" prévu par un arrêté préfectoral du 10 août, selon la préfecture.

Un premier cas de Xylella Fastidiosa avait été découvert en Haute-Corse début septembre. La bactérie avait auparavant été détectée uniquement dans le sud de l'île, depuis le 22 juillet.   Les mesures habituelles de lutte et de prévention ont été engagées. Il s'agit notamment de la mise en place de deux zones: une dite "infectée" dans un rayon de cent mètres autour du plant contaminé et une dite "tampon" d'un rayon de 10 km.

Un traitement phytopharmaceutique insecticide est effectué dans la zone infectée, de même que des prélèvements sur des végétaux suspects, l'arrachage des végétaux infectés et leur incinération. Enfin, une enquête épidémiologique est réalisée pour identifier l'origine de la contamination.

Près de mille prélèvements ont été effectués dans le cadre du plan de lutte contre la bactérie. Aucune parade n'a encore été découverte contre la Xylella Fastidiosa. La majorité des cas enregistrés concernent des Polygales à feuilles de myrte, arbuste décoratif généralement importé d'Italie. Dans le Sud de la péninsule, la bactérie, qui peut s'attaquer à plus de deux cents variétés de végétaux, a déjà ravagé des dizaines de milliers d'hectares d'oliviers.

Source AFP

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier