Une mise à jour informatique interviendra lundi 23 janvier à partir de 14 heures. Veuillez nous excuser pour cette interruption momentanée de service.

Un outil pour raisonner sa fertilisation azotée

Jean-François Larrieu, chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne

Un outil pour raisonner sa fertilisation azotée
Des types de sol spécifiqueS doivent être caractérisés pour être intégrés dans N-Pérennes. - © RFL

Le prototype d'outil « N-Pérennes » vise à prévoir les besoins en azote d'arbres fruitiers et de vigne selon le type de sol, les données climatiques et le mode de production.

Même si leurs besoins sont plus faibles que ceux des grandes cultures, les plantes pérennes nécessitent de l'azote pour se développer. A la différence des grandes cultures, arbres fruitiers et vignes accumulent des réserves, notamment azotées, pendant leur cycle végétatif dans différents compartiments de la plante. Elles les stockent pendant la phase hivernale dans leurs parties pérennes : tronc, racines.... Le projet Azofert N-Pérennes s'est déroulé de 2013 à 2016. Il visait à mettre au point un prototype d'outil de gestion de la fertilisation azotée pour les plantes pérennes, en se basant sur AzoFert®, un outil d'aide à la décision déjà existant utilisé sur les grandes cultures.

Lire la suite dans le numéro 368 de Réussir Fruits & Légumes

Source Réussir Fruits et Légumes

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires