Vague d'émergents sur l'Europe

Maude Le Corre

Vague d'émergents sur l'Europe
La punaise verte ou punaise du colza est commune en France. Elle se reconnaît avec ses trois points blancs en haut de son scutellum (partie triangulaire de la carapace). Elle peut causer des dégâts sur légumes et noisettes. Sa forme brune peut être confondue avec la punaise diabolique. - © ©JC STREITO, INRA

Les maladies et ravageurs émergents déplacent les foules.

Les maladies et ravageurs émergents déplacent les foules. L'amphithéâtre de l'école Bordeaux Science Agro (33) était comble pendant la journée organisée sur ce thème par les chambres d'agricultures du grand Sud-ouest fin novembre. « Le problème de ces organismes, nouveaux sur un territoire, ne date pas d'hier, souligne Anne-Sophie Roy de l'Organisation Européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP). Mais la fréquence d'apparition de nouveaux organismes aux impacts agricoles sévères s'accélère et inquiète ». Les crises phytosanitaires mondiales causées par la rapidité d'extension géographique et l'importance de l'incidence d'insectes tels que Tuta absoluta ou Drosopila suzukii ne sont sans doute que les premières d'une longue série. En cause principalement l'intensification et la diversification des échanges commerciaux, augmentant les introductions accidentelles de parasites dans de nouvelles régions. Cependant, s'y ajoutent les modifications climatiques qui sont responsables de l'extension des aires de répartition d'organismes nuisibles.

Lire la suite dans le numéro 357 de Réussir Fruits & Légumes.

Source Réussir Fruits et Légumes

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires