Bilan énergétique : Un bilan pour réduire ma facture

Jean Louis DODELIN

Et si le pétrole se remettait à grimper, comme il l'a fait spectaculairement jusqu'en juillet 2008 ? Pour s'y préparer, le bilan énergétique est un outil qui permet un diagnostic de l'existant afin de déterminer des priorités d'actions visant à réduire les consommations d'énergie.

Dépenser moins d'énergie pour produire

Le bilan énergétique consiste à mesurer les entrées d'énergie (directes et indirectes) et les sorties d'énergie des produits agricoles. Les dépenses énergétiques (électricité, carburant, engrais, aliments du bétail), et l'énergie brute des produits (lait, viande, céréales) sont transformées en équivalent litre de fioul (EQF). L'analyse des résultats entrées – sorties, la répartition par poste et la comparaison à des références de groupe, conduisent à identifier des pistes d'amélioration pour réduire les besoins énergétiques de l'entreprise. Combien d' EQF me faut-il pour produire 1000 l de lait ? Ma consommation d'énergie est-elle dans la moyenne ou supérieure à un groupe d'exploitations semblables à la mienne ?

Sur quels postes agir ?

Le projet d'amélioration prend en compte deux facteurs :
- produire de l'énergie renouvelable n'est pas la priorité tant que des surconsommations peuvent être évitées
- agir sur les postes prépondérants dans les consommations : carburants, électricité, aliments et engrais.

L'ordre dans lequel agir :
1. SOBRIETE = réduire les consommations
2. EFFICACITE = faire évoluer le système de production
3. PRODUCTION D'ENERGIE RENOUVELABLE

Quelles pistes d'amélioration dans une exploitation lait + viande ?

Fuel
- Régler et entretenir le moteur des tracteurs
- Installer des abreuvoirs au champ avec un réseau enterré pour réduire les déplacements
- Mettre en place des associations graminées- légumineuses dans les prairies
- Diminuer la surface de maïs au profit du pâturage
Electricité
- Positionner le refroidisseur à lait à l'extérieur
- Investir dans un pré-refroidisseur à lait
- Investir dans un récupérateur de chaleur du tank
- Au moment de son renouvellement, installer un chauffe eau solaire

Aliments
- Améliorer la qualité des fourrages
- Ajuster la ration concentrés aux besoins
- S'approvisionner localement
- Accroître l'autonomie alimentaire en introduisant des légumineuses dans les prairies, et en autoconsommant ses céréales
- Produire de l'huile végétale pure et des tourteaux

Engrais
- Mieux répartir les effluents d'élevage
- Analyser les reliquats azotés
- Utiliser des CIPAN (cultures intermédiaires pièges à nitrates) comme capteurs d'azote
- Développer les prairies avec association graminées + légumineuses
- Développer des légumineuses dans la rotation




Source CER FRANCE Vendée

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires