Menu
PleinchampTV Lettre d'info

Développement rural : Recherche et innovation, les nouvelles priorités

Bruxelles et le Ministère de l'agriculture misent sur la recherche et l'innovation pour soutenir le développement rural et régional. Les explications de Bruno Lion, Directeur adjoint de la DRAF Midi-Pyrénées en charge des affaires européennes.

Pourquoi le PDRH s'intéresse-t-il à l'innovation ?

Parce que ce plan vise à aider les exploitations, et plus encore les zones rurales, à s'adapter à une nouvelle donne économique et à reconnaître les nouvelles fonctions des zones rurales, comme le respect de l'environnement, la sécurité alimentaire et la promotion d'un développement durable.
C'est l'innovation qui apportera des solutions aux entreprises pour relever ces nouveaux défis et nouvelles finalités. Concrètement, le PDRH 2007–2013 veut aider à valoriser le capital humain, la connaissance et l'innovation, au travers de subventions qui ne portent pas uniquement sur l'investissement en matériel.

Quelle est la boîte à outils que propose le PDRH pour l'innovation ?

Des ‘'outils'' très directs existent pour soutenir les investissements et la création d'entreprise. Cela permet d'intégrer les entreprises de transformation et les procédés d'exploitation les plus avancés et innovants. Une ligne budgétaire favorise directement la création de micro-entreprises. Il faut lire le détail régional du PDRH pour connaître plus précisément ce qui est aidé ou ne l'est pas. La mesure de soutien aux investissements dans les industries agro-alimentaires apporte une aide financière aux innovations. Il s'agit d'un appui à la recherche et au développement avant la mise en marché des produits.
Il existe aussi ce que le PDRH appelle des outils de coopération. L'innovation ne se décrète pas mais naît de besoins concrets et aussi de travaux en communs. Le PDRH, grâce aux fonds LEADER (Liaison Entre Actions de Développement de l'Economie Rurale), doit faire émerger ou accompagner des stratégies locales portées par des entreprises et des acteurs de terrain. Prenons l'exemple d'une filière locale sur les énergies renouvelables : du bûcheron à l'usine qui fait les plaquettes bois, aux opérateurs qui distribuent. Cette partie du PDRH associe vie locale, acteurs publics et privés oeuvrant de manière plus ou moins directe autour de projets de développement.

Source Conseil National CER France

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires