Energie et agriculture : Noremat fauche et récolte l'herbe des accotements routiers avec Vialys

Raphaël Lecocq

Vialys est un automoteur conçu pour systématiser la collecte de l'herbe fauchée lors des chantiers d'entretien des accotements routiers. Les besoins énergétiques de près de 250 000 français en dépendent.

5 millions de tonnes d'herbe par an, soit 380 millions de litres de fioul, soit la consommation énergétique totale annuelle de 80 000 français. 1,75 million de tonnes plaquettes de bois, soit 600 millions de litres de fioul, soit la consommation énergétique totale annuelle de 160 000 autres français. Tels sont les potentiels énergétiques de la biomasse générée chaque année par l'entretien du réseau routier. La sécurité était jusqu'à aujourd'hui l'unique objet de ces chantiers, qui font intervenir près de 10 000 professionnels en France. Elle se double désormais d'un enjeu énergétique, grâce aux vertus de la biomasse renouvelable. Encore fallait-il pouvoir disposer d'une solution mécanique appropriée, car les chantiers d'entretien des accotements routiers sont loin d'être un long fleuve tranquille, contraints par la circulation routière et les obstacles en tous genres.

Forcer, sans forcer, la collecte de biomasse

Vialys est un engin automoteur doté d'un bras de fauchage débroussaillage élagage. Le bras d'une portée latérale de 5,5 m ou 6,4 m est intégré au véhicule à l'arrière de la cabine. Celle-ci, en position avancée, est un concentré d'ergonomie : vision panoramique, console toutes commandes, confort de conduite. La présence d'une turbine et l'attelage d'une remorque à l'arrière assurent la collecte de la biomasse. Vialys peut recevoir d'autres outils tels qu'une lame de déneigement et une saleuse. L'automoteur a été développé en partenariat avec Dintec, intégrateur et assemblier pour machines mobiles. L'automoteur sera commercialisé à partir du deuxième trimestre 2012. Basée à Ludres (54), Noremat conçoit depuis 30 ans des épareuses et débroussailleuses. L'entreprise emploie 203 personnes et a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 37 millions d'euros, dont 15 % à l'export. En France, le constructeur assure la distribution de ses machines par l'intermédiaire de bientôt neuf agences régionales. Le service après-vente est assuré par 25 véhicules atelier.

Vialys ou comment forcer, sans forcer, la collecte de biomasse fauchée en bord de route (Doc Noremat)

Vialys ou comment forcer, sans forcer, la collecte de biomasse fauchée en bord de route (Doc Noremat)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

LES2CHEVRES

quelle est la qualité d'un tel fourrage ?
L'herbe récoltée en bordure d'axes routiers doit être riche en polluants de type hydraucarbures ?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires