Politique régionale : La Vendée se déclare département « sans OGM »

SC

Le Conseil général de Vendée, présidé par Philippe de Villiers (MPF), proclame «sans OGM» le département et lance un label pour le agriculteurs ainsi qu'un programme d'aide en faveur de l'agriculture biologique.

Le président du Mouvement pour la France a présenté un plan «Vendée sans OGM». Son objectif : faire de la Vendée une zone-témoin sans OGM, mettre en place un contrôle scientifique et lancer un programme d'aide en faveur de l'agriculture biologique, dont les surfaces devraient doubler en cinq ans.

La Vendée se présente comme le premier département à créer un label «sans OGM». Label qui pourra être apposé sur tout produit chaque fois que son producteur le souhaitera et qui sera délivré par une commission de labellisation. Il pourra également demander à l'État d'exclure toute culture d'OGM, au nom de l'article L.642-5-1 du Code rural qui prévoit des mesures spéciales de sauvegarde « lorsque cela est nécessaire à la protection d'un signe d'identification de la qualité et de l'origine » .

Les agricultures se convertissant au bio recevront par ailleurs une aide du Conseil général de 12.400 euros/an, qui s'ajoute à celle de 7.600 euros accordée notamment par l'État. L'objectif est de compter, dans cinq ans, 23.000 hectares cultivés en bio, contre 11.500 ha actuellement en Vendée.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires