TelePAC : Un portail sécurisé

SC d'après documents AUP

TelePAC* gère des informations personnelles et confidentielles, c'est pourquoi ce portail est totalement sécurisé. Un dispositif de signature électronique permet notamment d'identifier formellement chaque télédéclarant.

Utiliser internet pour y enregistrer des données confidentielles fait logiquement naître dans l'esprit des utilisateurs un doute concernant la confidentialité des données. Qu'ils se rassurent, «le portail est totalement sécurisé» répondent les concepteurs du site.

A chaque étape, tout est prévu pour sécuriser au maximum les données, ce qui explique pourquoi les agriculteurs doivent recréer un nouveau compte lors de leur première connexion en 2008, même s'ils avaient déjà ouvert un compte et télédéclaré l'an passé.

Créer un compte TelePAC

Lors de sa première connexion en 2008, l'agriculteur doit recréer un compte TelePAC, en utilisant des données personnelles qui lui permettent de s'authentifier : date de naissance, N° siret, N° de compte… ainsi qu'un code personnel qui est inscrit sur la première page du courrier de fin de campagne 2007. En général, l'agriculteur conserve précieusement ce papier qui explique les sommes versées et récapitule le portefeuille de ses droits. Si nécessaire, il peut demander à nouveau son code sur TelePAC. Pour des raisons de sécurité, le code lui sera envoyé par courrier postal.

Cette formalité, effectuée une seule fois dans la campagne, permet à l'agriculteur d'obtenir son login (numéro d'utilisateur) et son mot de passe qui lui permettront, lors des connexions ultérieures, d'accéder très rapidement à ses services TelePAC.

Une seule signature est désormais possible

Pour valider son dossier, l'agriculteur doit signer électroniquement sa déclaration. Une fois signée, la télédéclaration ne peut plus être modifiée en ligne. «Cette année, le dossier surfaces ne peut être signé qu'une seule fois par la voie électronique. Il s'agit d'éviter les oublis de signature parfois constatés l'an passé à l'occasion de modifications effectuées par certains agriculteurs après leur première signature, et qui n'avaient pas pu être prises en compte faute d'une deuxième signature validant les modifications » explique-t-on à l'AUP (Agence Unique de Paiement). La règle de la signature «unique» est rappelée sur la page d'accueil de la télédéclaration du dossier surfaces.

D'où la nécessité de bien vérifier sa déclaration avant de signer. L'onglet « Impression » permet de visualiser tous les éléments de la déclaration sous l'aspect classique des formulaires papier. L'agriculteur peut également repérer ses éventuelles erreurs en consultant les alertes. Après signature de son dossier sur TelePAC, l'agriculteur reçoit un accusé de réception par email qu'il doit conserver. Il contient le récapitulatif des données déclarées ainsi que la signature électronique qui atteste du dépôt de sa télédéclaration.

Si l'agriculteur veut toutefois modifier son dossier après signature, il lui suffit d'imprimer les formulaires concernés à partir de TelePAC et de les faire parvenir à la DDAF avant le 15 mai 2008, après les avoir corrigés et signés.


* TelePAC : www.telepac.agriculture.gouv.fr



Lors de sa première connexion en 2008, l'agriculteur doit recréer un compte TelePAC.

Lors de sa première connexion en 2008, l'agriculteur doit recréer un compte TelePAC.

 

Source AUP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires