Hygiène et sécurité : Cela n'arrive pas qu'aux autres ... Prenez le chantier en mains !

Severine ROSE - Juriste en Droit Social

Vous approprier la gestion des risques participe au progrès économique de votre entreprise. S'y attacher permettra de ne pas subir l'impact financier en cas d'attitude passive.

Les accidents du travail font chaque année de nombreuses victimes. Citons par exemple le salarié électrocuté par une ligne à haute tension en faisant des travaux agricoles avec une benne. Récemment le Parquet a requis 30 000 € d'amende contre une entreprise d'agroalimentaire suite à un grave accident de travail d'un de ses salariés. Ces cas dramatiques sont bien sûr exceptionnels ... mais tout cela n'arrive pas qu'aux autres. Il faut donc être vigilant en matière de sécurité car cela peut vous coûter très cher. Ces enjeux sont notamment sociaux, humains et financiers. Certes, cette réglementation est lourde et contraignante. Pour autant il est nécessaire de dépasser la simple obligation réglementaire pour développer un véritable projet de prévention. Cela doit être un pilier dans l'organisation et la stratégie même de votre entreprise.

Par exemple, votre salarié ne peut pas porter des charges trop lourdes et quand il le fait, il doit respecter certaines règles. S'il utilise des produits chimiques, des produits phytosanitaires ou de la peinture, il doit porter certains équipements de protection; vos locaux doivent être adaptés au stockage de ces produits. Si votre salarié effectue des travaux en hauteur, comme des travaux d'entretien, les types d'accès sont normalisés. Il ne peut effectuer des travaux électriques sans formation préalable. Vos engins agricoles, vos extincteurs, certains outils que vous utilisez comme le compresseur doivent être vérifiés périodiquement par des organismes agréés. La liste pourrait être complétée très longuement.

Vous sécuriser sur ce quotidien implique le respect de deux axes :

- Développer une analyse globale en associant le personnel.

Pour avoir une vision juste et complète des différents aspects du travail et intervenir de manière efficace, la participation de tous les acteurs de l'entreprise est nécessaire. Cette analyse du travail permet de repérer des situations à risques. En effet, il faut comprendre le déroulement et la réalité du travail pour en repérer les risques. Il faut aller la chercher auprès de ceux qui la vivent pour s'interroger sur les conditions dans lesquelles le salarié est exposé ou s'expose pour ne pas passer à côté des véritables causes d'accident de travail.

- Organiser votre projet d'entreprise qui associe l'ensemble des acteurs en interne et en externe.

Il en est ainsi notamment du médecin du travail qui peut vous accompagner dans la recherche de solutions concrètes, par exemple, l'inventaire et le stockage des produits dangereux. Pour réaliser cette démarche, vous veillerez à intégrer la richesse de votre réalité quotidienne en prenant en compte de nombreux éléments dans votre politique de prévention et de gestion des risques, tel que la qualité et l'évolution de vos engins et de vos techniques de production, les conditions de travail de vos salariés, les facteurs ambiants et les relations sociales.

Tout ce travail sera ensuite finalisé sur un document appelé « Document Unique d'Évaluation des Risques Professionnels ». Cet outil sera le pilier sur lequel s'appuiera la gestion des risques dans votre entreprise.

Oui, ce chantier peut vous paraître énorme mais en en faisant un levier dans votre quotidien, cette gestion des risques sera au contraire une des forces de votre entreprise, tout en la valorisant.

Pour de plus amples informations, contactez nos Conseillères en Droit Social.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires