JURISVIN : L'évaluation de l'exploitation viticole

JURISVIN

L'évaluation d'une exploitation viticole se limite souvent à une approche patrimoniale consistant en l'addition de la valeur de chaque élément corporel : bâtiments d'habitation + bâtiments d'exploitation, + vignes + matériel + agencements …

La différence de valeur entre une propriété viticole et une autre se limitait aux critères basés sur les barèmes des valeurs des terres.
Cependant l'exploitation viticole se démarque des autres exploitations agricoles, en raison de sa spécificité liée à au mode de commercialisation de son produit.
On constate donc une importance de plus en plus marquée des éléments incorporels que sont essentiellement le fichier client, la marque, le droit de produire, l'existence d'un fermage, l'adhésion à un groupement de production et/ou de commercialisation… La législation Française interdit toujours de valoriser et de vendre ces biens incorporels. Il est fort probable que progressivement cette réglementation purement juridique s'adaptera d'une certaine manière à la réalité économique.
L'apparition des notions de risque, de profit et de développement d'entreprise a modifié l'approche habituelle de l'estimation d'une exploitation viticole. Sa cession s'apparente de plus en plus à celle d'une entreprise commerciale ou industrielle.
Il existe plusieurs approches d'évaluation :
- le bilan comptable permet de déterminer les valeurs nettes comptables des éléments de l'exploitation, et de connaître les choix fiscaux faits jusqu'alors; il s'agit ici d'une méthode purement mathématique,
- la valeur patrimoniale tirée des barèmes évoqués plus haut,
- la rentabilité économique acquise ou future en fonction des investissements techniques, humains ou commerciaux,

Il est indispensable de faire une adéquation entre ces différentes méthodes pour en retirer une valeur moyenne de transaction.
L'acquéreur, de son côté devra déterminer sa capacité financière pour fixer la valeur plafond de l'exploitation qu'il envisage d'acheter, en adéquation avec ces différentes approches.

Source JURISVIN

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires