La pluriactivité : toute une entreprise !

Conseil National CERFRANCE PILIPENKO

La pluriactivité : toute une entreprise !

Tout le monde en parle, mais chacun en a sa définition. Tour d’horizon des exigences et problématiques associées à ce statut à part.

Pour le chef d’entreprise, il est clair que la pluriactivité est l’addition de savoir- faire différents. Ceux-ci peuvent être complémentaires autour de matériaux ou d’une activité agricole, par exemple : pépiniériste / paysagiste, horticulteur / commerçant, ou complètement séparés : agriculteur / hôtelier ; agriculteur / moniteur de ski. Il sera d’autant plus difficile de rester au sommet de son art que le champ d’investigation sera large. La problématique consistera à ne pas confondre activités multiples et dispersion.

Pour l’économiste, la vision de la pluriactivité sera essentiellement observée au niveau du marché : si la combinaison de savoir-faire permet la satisfaction d’un même segment de marché, l’entrepreneur ne se place pas dans le champ de la pluriactivité mais plutôt dans celui de la filière. Dès lors qu’elle servira des segments de marché complémentaires ou distincts, l’entreprise sera pluriactive. Par exemple, un coiffeur-visagiste ne sera pas pluriactif, ni un maraîcher vendant sur les marchés. A contrario, un agriculteur / hôtelier restaurateur, un entrepreneur de travaux ruraux / paysagiste, un charpentier / commerçant en articles de sport sont des pluriactifs car leurs activités pénètrent des marchés très séparés ou complémentaires.

Pour le législateur, la pluriactivité se décline dans la combinaison des 4 branches :

- les artisans

- les commerçants

- les professionnels libéraux

- les agriculteurs.

Le pluriactif, est, de ce point de vue, celui qui exerce dans plusieurs branches.

L’administration fiscale a encore une autre définition de la pluriactivité, puisqu’elle a regroupé en une seule branche les artisans et commerçants (BIC, bénéfices industriels et commerciaux).

Les régimes de protection sociale ont, eux, une définition très différente de la pluriactivité : le pluriactif est celui qui relève simultanément de plusieurs régimes de protection sociale. Il faudra faire face à de nombreuses anomalies, par exemple : des artisans commerçants relevant du régime de protection des non-salariés agricoles, des artisans relevant du régime des retraites des commerçants (ou l’inverse). Dans ces conditions, un agriculteur / entrepreneur de travaux agricoles sera pluriactif au plan fiscal, mais dans un seul régime de protection sociale.

Bref, on l’aura compris, pour se lancer dans l’entreprise pluriactive, il faut être particulièrement vigilant et travailler les étapes suivantes :

• L’analyse de l’activité et de la clientèle : elle permettra de mesurer la complexité du projet, et de mettre en face les moyens de se préparer ;

• L’organisation de l’entreprise qui en découlera, la recherche des partenariats utiles. Il est important de prendre conscience que, “cumul des savoir-faire” n’est pas synonyme de “cumul de pouvoir faire” ;

• Le management des activités : celui-ci sera d’autant plus important que les activités seront séparées ;

• Le financement de la nouvelle activité et son “temps de retour sur investissement” ;

• Les approches juridique, fiscale et sociale qui découleront des choix précédents ;

• La mise en place de système d’information et de contrôle permettra de vérifier la pertinence de chaque branche d’activité : saisie d’information, tableaux de bord globaux et par secteur d’activité, etc. seront les outils indispensables de la gestion opérationnelle.

Préparer un projet d’entreprise pluriactive obéit en somme aux mêmes exigences de tout projet d’entreprise. Néanmoins, la difficulté en sera d’autant plus forte que les activités seront différenciées et simultanées.

Chaque situation de pluriactivité non salariée sera regardée à travers plusieurs filtres :

• l’organisation administrative

• la souplesse de l’optimisation fiscale

• l’importance par le chef d’entreprise d’une connaissance séparée de chaque activité pour en apprécier l’opportunité

• la responsabilité financière unique ou séparée.

Source Créer pour Gagner novembre 2012

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires