TVA de 5,5 % à 7 % : précisions pour l’agriculture

COGEDIS FIDEOR

Le passage du taux de Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 5,5 % à 7 % touche directement l’agriculture. Des précisions étaient attendues, les voici.

Elles étaient attendues, elles sont tombées. L’administration fiscale apporte des précisions sur l’application du taux de TVA à 7 %. Bien qu’au départ, elles devaient être soumises au taux de 7 %, les ventes de produits agricoles destinés à être consommés en l’état par l’homme, resteront soumises au taux de 5,5 % (cf. tableau). Le fait que les produits en question doivent être épluchés, séchés, cuits ou vidés avant de pouvoir être mangés, ne retire pas le droit d’appliquer le taux de 5,5 %. L’entrée en vigueur de ce taux concerne les opérations encaissées à compter du 1er janvier 2012. Les factures réalisées avant le 1er janvier 2012 pourront toutefois rester au taux de 5,5 % quelle que soit leur date d’encaissement.

Travaux des sols

Concernant les prestations de service, les opérations qui relevaient jusqu’au 31 décembre 2011 du taux de 5,5 %, relèvent du taux de 7 % à compter du 1er janvier 2012. L’application de ce taux est effectif dès lors que des encaissements ou des acomptes ont été réalisés à compter du 1er janvier 2012. En cas d’option du redevable pour les débits, c’est la date d’inscription en compte clients qui compte. Les montants facturés à 5,5 % avant le 1er janvier 2012, demeurent soumis à ce taux, même avec un encaissement constaté en 2012.

Par ailleurs, les travaux de récoltes peuvent relever des deux taux. Cela dépend du produit agricole concerné par ces travaux. Une récolte de légumes bénéficiera du taux à 5,5 % car les légumes en bénéficient eux-mêmes. Une récolte de céréales sera facturée avec un taux de 7 %, puisque c’est le taux appliqué aux céréales.

Rappelons pour les agriculteurs qui pratiquent la vente directe que le taux réduit de 5,5 % reste valable pour les produits agricoles destinés à être conservés ou à être consommés à domicile par le consommateur. Un panier de légumes, par exemple bénéficie de ce taux. Par contre, les produits alimentaires destinés à être mangés dans l’immédiat relèvent bien du taux de 7 %.

Le taux de TVA des produits agricoles

  5.5 % 7 % Commentaires
Végétaux      
Paille   X Non destiné à l’alimentation humaine
Fourrages   X Non destiné à l’alimentation humaine
Céréales   X Considéré comme non consommable en l’état sans transformation (quelle que soit la variété)
Horticulture   X Non destiné à l’alimentation humaine
Légumes X   Alimentation humaine consommable en l’état. Vendus au détail ou en gros.
Végétaux, semences (pdt…)   X Non destiné à l’alimentation humaine
Végétaux non destinés à l’alimentation humaine   X En fonction de la variété récoltée ( ex : Pomme de fécule )
Raisin de table X   Alimentation humaine consommable en l’état
Raisin viticulture   X Non consommable en l’état par nature
Moûts de raisin   X Non consommable en l’état par nature
Betteraves sucrières   X Non destiné à l’alimentation humaine
Betteraves de conso X   Alimentation humaine consommable en l’état
       
Animaux      
Animaux vivants (sauf conchyliculture)   X Non consommable en l’état
Conchyliculture ; huitres, moules… X   Alimentation humaine consommable en l’état
Volailles vivantes   X Non consommable en l’état
Volailles abattues X   Alimentation humaine consommable en l’état
Poisson X   Alimentation humaine consommable en l’état
Produits animaux      
Lait X   Alimentation humaine consommable en l’état
Œufs de consommation X   Alimentation humaine consommable en l’état
Œufs de reproduction   X Non destinés à l’alimentation humaine
Miel X   Alimentation humaine consommable en l’état
Viandes      
Viande en carcasse ou après découpe X   Alimentation humaine consommable en l’état
       
Façonnage     Selon taux du produit obtenu après façon
Elevage de volailles, porcs, veaux   X Concerne animal vivant non consommable en l’état
       
Filière équine      

Droit d’utilisation d’animaux

ou d’installation équestre

  X Droits d’accès en centre équestre et autres exploitations équestres
Vente de chevaux   X

Non destiné à l’alimentation humaine

Ou non consommable en l’état

Enseignement, animation, encadrement de l’équitation   X Disposition spéciale depuis 2012.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

LUIETMOI

Rappelons pour les agriculteurs qui pratiquent la vente directe que le taux réduit de 5,5 % reste valable pour les produits agricoles destinés à être conservés ou à être consommés à domicile par le consommateur. Un panier de légumes, par exemple bénéficie de ce taux. Par contre, les produits alimentaires destinés à être mangés dans l’immédiat relèvent bien du taux de 7 %.


Il n'y a pas erreur dans ce commentaire?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires