Menu
PleinchampTV Lettre d'info

La visite du président chinois XI JINPING porteuse d’espoir pour plusieurs entreprises bretonnes !

ICOOPA 22 29 35 56

Avec la visite officielle du Président chinois, Xi Jinping, en France le 26 mars 2014, plusieurs accords commerciaux ont vu le jour, et notamment celui autorisant la charcuterie française à s'exporter en Chine.

Les trois premières entreprises de charcuterie françaises qui vont pouvoir exporter leurs produit vers la Chine sont : la Salaison et Conserves du Rouergue, spécialisée dans la production de saucisson sec, la Brocéliande (Groupe Cooperl) qui produit du jambon cuit et Haraguy (Groupe Delpeyrat), experte du jambon de Bayonne.

Les autorités chinoises ont également publié la liste de 18 entreprises françaises pouvant désormais exporter de manière définitive la viande de porc et de poulet (non transformée) sur le marché chinois ainsi que 39 entrepôts frigorifiques.

Les entreprises bretonnes ayant obtenues l’accord d’exporter en chine sont : Duc (Hérault et Yonne), LDC Sablé (Sarthe), Doux à Châteaulin (Finistère) et Cavol LDC (Sarthe) en volaille

Concernant le porc : Socopa Viandes (Finistère et Ille-et-Vilaine), Gatine Viande (Ille-et-Vilaine), Kerméné Sas (Côtes-d'Armor), Bernard (Morbihan), Cooperl (Côtes-d'Armor et Ille-et-Vilaine), AIM Groupe (Manche), Gad SAS (Finistère et Morbihan), Abera (Ille-et-Vilaine), SAS Loudéac Viandes (Côtes-d'Armor) et SAS Fipso Industries (Pyrénées atlantiques).

Ces accords constituent une bonne nouvelle pour ces entreprises et les filières.

ICOOPA - Sophie ROUX

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires