MSA : Ecuries de course : Protégez efficacement vos dents

Service Communication

Le sport équestre est une activité à risque élevé de traumatismes bucco-dentaires. Le port préventif d'un protège-dents adapté, que ce soit à l'entraînement ou en course, permet de minimiser les conséquences de tels chocs.

Un coup sur une mâchoire non protégée peut provoquer des blessures dentaires ou buccales douloureuses. La fracture ou la perte d'une dent peut parfois intervenir. C'est toujours une urgence : plus la prise en charge est rapide, plus les chances de conserver la dent sont importantes.

Des traumatismes de plusieurs natures

Le cavalier d'entraînement et le jockey sont exposés à plusieurs sortes de risques bucco-dentaires :
- traumatisme dentaire - principalement les incisives et canines du haut - qui peut aller de la simple contusion à la fracture et jusqu'à la perte complète de la ou des dent(s),
- ébrèchement des dents lors de vibrations et de chocs répétés,
- blessures des gencives, morsures des lèvres, de la langue et des joues,
- fracture des mâchoires,
- blessures de l'articulation de la mandibule,
- contractures musculaires.

Des moyens de prévention simples

Le port du casque, obligatoire dans ce type de discipline sportive afin de protéger le crâne, doit s'accompagner logiquement du port d'une protection dento-maxillaire ou protège-dents. C'est un appareil souple qui recouvre les dents.
Il en existe différents modèles qui n'ont pas la même efficacité :
- les protège-dents préfabriqués du commerce ne sont pas recommandés car ils ne protègent pas assez les dents et empêchent une respiration efficace,
- les protège-dents sur mesure réalisés par un chirurgien-dentiste, plus indiqués, sont conçus à partir d'un moulage des dents de l'utilisateur. Leur confort est excellent, la bonne tenue est assurée. Ni la respiration, ni l'élocution durant l'effort ne sont perturbés.
Bien que non remboursées par l'Assurance maladie, ces protections évitent des frais médicaux et dentaires élevés lors de blessure. Un devis préalable peut être demandé auprès de votre chirurgien-dentiste.

Des améliorations de performance

Les protège-dents permettent également d'accroître l'efficacité du travail des cavaliers :
- par l'augmentation de leur puissance et de leur tonus musculaire lorsque les dents sont serrées,
- par une meilleure stabilisation de la mâchoire visant à améliorer l'équilibre et la force du sportif.
Cette protection est à plus d'un titre un véritable allié du cavalier, puisqu'elle lui apporte du confort, lui permet d'optimiser ses performances et de limiter les risques de traumatismes, sans perturber sa concentration.


Conseils d'entretien des protège-dents

Après usage, le protège-dents doit être nettoyé avec une brosse à dents souple, au savon et à l'eau. Il est ensuite convenablement séché à l'aide d'un papier absorbant et conservé dans une boite de rangement perforée, afin de permettre une bonne ventilation, à l'abri de la chaleur et du soleil. Avant sa mise en place en bouche, il faut toujours penser à le rincer.
Son remplacement doit être envisagé dès qu'il devient usagé ou ne tient plus correctement en bouche.




Source MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires