MSA : Grippe A/H1N1 : Top départ de la vaccination

Service communication

MSA : Grippe A/H1N1 : Top départ de la vaccination

Après les personnels de santé qui peuvent se faire vacciner contre la grippe A (H1N1) depuis le 20 octobre, c'est au tour du grand public d'être concerné, selon un ordre de priorité.

Qui peut se faire vacciner ?

Depuis le 12 novembre, la vaccination contre la grippe A (H1N1) a commencé pour la population générale selon un calendrier arrêté par le Premier ministre. Sont attendus prioritairement dans les centres de vaccination : l'entourage des nourrissons de moins de 6 mois - qui ne peuvent, eux, être vaccinés – et les nourrissons de 6 mois à 2 ans présentant des risques de complication. Les femmes enceintes sont également appelées à se faire vacciner avec un vaccin sans adjuvant. Seront ensuite invités à se faire vacciner les sujets à risque âgés de 2 à 64 ans, les nourrissons de 6 à 23 mois sans facteur de risque. Pour les enfants d'âge scolaire, la campagne devrait débuter le 25 novembre : les élèves du primaire se feront vacciner dans les centres de vaccination et ceux des collèges et lycées dans leur établissement par des équipes mobiles. Enfin suivront, les personnes de plus de 65 ans présentant des facteurs de risque, puis les plus de 18 ans sans facteur de risque, c'est-à-dire le reste de la population.
Selon le ministère de la santé, les derniers vaccins devraient être réceptionnés fin janvier, avec une fin de campagne prévue vers la mi-mars.
La liste des centres de vaccination et les horaires sont disponibles sur le site internet de la préfecture et sur le site www.pandemie-grippale.gouv.fr

Comment se déroule la campagne ?

Selon le degré de priorité, chaque personne reçoit, de la part de l'Assurance maladie, un courrier l'invitant à se faire vacciner. Cette invitation précise les modalités pratiques de la vaccination et notamment le lieu où elle sera effectuée (en général dans un centre de vaccination dédié) et comporte, au verso, un bon de vaccination à présenter le jour de la vaccination. Il faut savoir que celle-ci n'est pas obligatoire et qu'il faut un délai de trois semaines entre la vaccination contre la grippe saisonnière et celle contre la grippe A (H1N1).

Quel est le dispositif de vaccination ?

Le dispositif est mis en place par les préfets. Dans chaque département, au moins trois centres de vaccination sont prévus, un pour 100.000 habitants. En outre près de 200 équipes mobiles peuvent assurer la vaccination des personnes dans l'incapacité de se déplacer.

Comment se passe la vaccination ?

Après avoir rempli une fiche médicale présentée sous forme de questionnaire permettant d'identifier d'éventuelles contre-indications et s'être entretenu avec un médecin qui apporte toutes les informations nécessaires, la personne rejoint le poste de vaccination. Le vaccin y est préparé à partir d'un conditonnement en multidoses et injecté à chaque individu à l'aide d'une seringue à usage unique. C'est une des raisons qui ont conduit à privilégier une vaccination collective et non pas par le médecin traitant. La vaccination se faisant actuellement en deux doses, il faut revenir trois semaines plus tard pour la seconde piqûre.

Source MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires