MSA : Médicaments en vente libre dans les pharmacies : Automédication, oui mais...

Service communication

MSA  : Médicaments en vente libre dans les pharmacies : Automédication, oui mais...

Depuis le 1er juillet dernier, plus de 200 médicaments sont accessibles en libre-service dans les pharmacies. A l'approche de l'hiver et de son lot habituel de maux de gorge, de rhumes… prudence ! Avant de jouer les apprentis sorciers, demandez conseil à votre pharmacien qui vous dirigera éventuellement vers votre médecin traitant.

Plus de 200 médicaments sont désormais en vente libre dans les pharmacies. Leur prix varie d'une officine à l'autre et doit être clairement affiché. Certains d'entre eux ont un équivalent remboursé par la Sécurité sociale sur prescription médicale ou peuvent être délivrés sans ordonnance, à un prix fixé par les Pouvoirs publics. Préférez-les, ils sont souvent moins coûteux. En plus, votre pharmacien vous conseillera et vous évitera tout problème d'automédication.
Les médicaments, prenez-les à bon escient !
Les médicaments ne sont pas des produits comme les autres. Ils soignent et préviennent les maladies, mais les produits actifs qu'ils contiennent les rendent potentiellement dangereux. En prendre sans prescription est possible sur une courte durée, avec les conseils de votre pharmacien et en respectant les mises en garde figurant sur la notice. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, consultez votre médecin traitant sans tarder.
L'automédication peut aggraver une maladie existante, masquer une maladie grave et retarder son traitement. Elle risque d'entraîner des effets secondaires non désirés, d'induire des interactions médicamenteuses. Par exemple, la prise simultanée de plusieurs médicaments non prescrits peut avoir des conséquences imprévues et entraîner un accident médicamenteux grave : deux substances aux propriétés contraires prises simultanément annulent les effets de l'une ou de l'autre. A l'inverse, si leur composition est proche, un surdosage est possible.

Certaines associations doivent être évitées :

- somnifère ou anxiolytique et médicament contre le rhume ou la rhinite allergique. Les seconds peuvent contenir des antihistaminiques à l'action sédative. Leur association avec les premiers accentue le risque de perte de vigilance, notamment au volant.

- anticoagulant pour soigner un trouble du rythme cardiaque et aspirine en cas de douleur ponctuelle (mal de tête…) majorent le risque d'hémorragie inhérent à toute prise d'anticoagulant.

Votre médecin traitant, partenaire de votre santé

Votre médecin traitant est le mieux à même de choisir les médicaments et les dosages qui correspondent exactement à votre état de santé. Il est au courant de vos antécédents médicaux, de vos traitements en cours et antérieurs, de vos intolérances médicamenteuses. Et il connaît bien les risques de l'automédication. Parlez-en avec lui.

Source MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires