MSA : Revenu de solidarité active : Qui a droit au RSA ?

Service communication

MSA : Revenu de solidarité active : Qui a droit au RSA ?

Depuis le 1er juin, le revenu de solidarité active assure un revenu minimum à ses bénéficiaires, en activité ou non.

La mise en oeuvre du rSa a pour objectif de lutter contre la pauvreté de certains travailleurs, salariés ou non salariés, en complétant les revenus procurés par leur activité professionnelle. Elle incite également les personnes sans activité (anciens bénéficiaires du RMI ou de l'allocation de parent isolé) à l'exercice d'une activité professionnelle, et leur offre un accompagnement social et professionnel pour accroître les perspectives d'insertion.
La condition sine qua non pour en bénéficier : avoir plus de 25 ans ou, à défaut, avoir ou attendre un enfant.

Les modalités d'attribution

La composition du foyer et les ressources (d'activité, de chômage, les prestations familiales…) entrent en compte dans le calcul du rSa. Pour les non-salariés agricoles, le dernier bénéfice agricole connu tient lieu de référence en matière de revenu d'activité.
Chaque bénéficiaire sans activité ou ne tirant de son activité que des ressources limitées est accompagné par un référent personnel unique qui, selon le département, est un professionnel de Pôle emploi, du Conseil général, de la MSA, de la Caf ou du Ccas.
Les personnes dont la situation est devenue précaire peuvent vérifier leur droit au rSa à l'aide d'un outil de simulation sur le site www.msa-mayenne-orne-sarthe.fr (Santé, famille, retraite / Famille / rSa –Chômage / Pouvez-vous bénéficier du rSa).
Pour toute information complémentaire, rencontrez le conseiller social MSA lors des permanences effectuées près de chez vous (voir pages 4 et 5) ou appelez le 0800 53 61 72.

rSa et CMU

Les droits diffèrent selon qu'il s'agit de la couverture maladie universelle (CMU) de base ou de la CMU complémentaire (CMU-C).
La CMU de base prend en charge l'ensemble des prestations en nature de l'Assurance maladie, dans les limites du tarif de responsabilité* et du taux de remboursement en vigueur : 70 % pour les consultations médicales, 60 % pour les analyses… L'assuré reste redevable du ticket modérateur**, et du forfait hospitalier en cas d'hospitalisation. La CMU de base est réservée aux personnes qui ne disposent d'aucun droit à un autre titre (activité professionnelle, chômage…). Par conséquent, elle n'est pas systématiquement attribuée aux bénéficiaires du rSa.
La CMU-C rembourse le ticket modérateur** à hauteur de 100 % du tarif de responsabilité*, et sans avance de frais de la part du bénéficiaire. Elle est gratuite pour lui et les membres de son foyer, également exonérés des franchises médicales et participations forfaitaires. Le droit à la CMU-C est ouvert aux bénéficiaires du rSa dont les ressources ne dépassent pas 454,63 €, rSa compris, pour une personne seule sans enfant (montant majoré selon la composition du foyer). Pour les autres bénéficiaires, il est fonction des ressources perçues au cours des douze derniers mois.
Pour en savoir plus, n'hésitez pas à contacter le conseiller social de votre secteur.

* Tarif sur la base duquel intervient le remboursement.
** Part restant à charge après remboursement de l'Assurance maladie

Source MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires