MSA : Rougeole, oreillons, rubéole : Protégez votre enfant !

Servcie communication

Rougeole, oreillons, rubéole sont encore des maladies présentes en France alors qu'elles ont quasiment disparu dans d'autres pays d'Europe. La raison : le taux de couverture vaccinale est insuffisant pour éradiquer ces maladies. Et pourtant, un seul vaccin et votre enfant sera tranquille !

Le taux de couverture vaccinale contre la rougeole, les oreillons et la rubéole est très insuffisant en France. Un taux de 95 % est nécessaire pour faire disparaître ces maladies. Or, il stagne autour de 82 %.

Une couverture vaccinale insuffisante entraîne la formation de poches de populations non immunisées. Les enfants non vaccinés sont ainsi soumis à des risques de contamination tardive. Or plus le malade est âgé, plus les complications sont importantes et fréquentes. La rougeole, par exemple, provoque fièvre et toux et entraîne parfois plusieurs jours d'hospitalisation. Les oreillons provoquent eux fièvre et douleurs, d'autant plus aiguës que l'enfant est âgé. Et l'apparition d'épidémies reste à craindre.

Des risques graves

La rougeole peut être à l'origine de nombreuses complications : otites, laryngites, broncho-pneumonies, encéphalites aiguës. Elle tue encore 600 000 enfants par an dans le monde dont 6 000 en Europe.

Les oreillons peuvent entraîner des méningites, encéphalites, surdités transitoires et même définitives. Le risque est accru lorsque le malade est adulte : atteintes testiculaires et ovariennes pouvant entraîner la stérilité, pancréatites aiguës.

La rubéole représente un danger moindre pour les enfants que pour les femmes enceintes qu'ils risquent de contaminer. Or les conséquences sont particulièrement lourdes pour le bébé lorsque la maladie apparaît durant les trois premiers mois de la grossesse : malformations cardiaques, oculaires (cécité), auditives (surdité) et neurologiques.

Un seul vaccin et vous êtes tranquille

Plus tôt vous faites vacciner vos enfants, mieux vous les protégez car :

- le vaccin est efficace,

- le vaccin est bien supporté,

- tous les enfants peuvent être vaccinés,

- le vaccin est le seul moyen d'éradiquer ces maladies,

- le vaccin est gratuit.

Bon à savoir

Vos enfants ont déjà contracté l'une de ces maladies ?

Dans ce cas, la triple vaccination les protégera contre les deux autres. Il n'existe aucune contre-indication à la vaccination des enfants ayant déjà eu l'une de ces trois maladies.

Vos enfants sont déjà vaccinés ?

Alors faites passer le message auprès de votre entourage (famille, amis, parents d'enfants scolarisés avec les vôtres...). Pour faire disparaître ces maladies de votre département, chacun a son rôle à jouer.

9e mois - Vaccination « Rougeole » pour les enfants en collectivités (crèches ou garderies)

12e mois - Première dose. Triple vaccination « Rougeole, Oreillons, Rubéole »

De 3 à 6 ans - Seconde dose*. Triple vaccination « Rougeole, Oreillons, Rubéole ». Renforce l'immunité des enfants déjà vaccinés et protège ceux pour qui la première dose n'a pas eu d'effet.
Les deux périodes de vaccination doivent être espacées de 1 mois si la deuxième dose est effectuée avant l'âge de 3 ans.

Enfants jamais vaccinés de 6 à 13 ans - Triple vaccination « Rougeole, Oreillons, Rubéole ».

Source MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires