MSA : Service aux adhérents : Du sur mesure

Service Communication

Certaines situations méritent un traitement particulier : le changement de régime social, l'installation en agriculture, l'arrivée d'un enfant en font partie. La MSA Mayenne-Orne-Sarthe en est consciente et développe un accueil personnalisé. Témoignages.

Cécile – 32 ans – Vient d'être embauchée en tant que salariée agricole
« Quelle n'a pas été ma surprise lorsque j'ai reçu dans ma boîte aux lettres un courrier de la MSA s'inquiétant de savoir si je bénéficiais bien de toutes les prestations auxquelles j'ai droit. Pour une fois que quelqu'un anticipait mes besoins ! J'ai donc retourné le questionnaire m'interrogeant sur ma situation familiale. Peu de temps après, un conseiller social a pris contact avec moi et nous avons fait le point des différentes aides auxquelles ma famille pouvait prétendre. C'est ainsi que je me suis rendu compte qu'avec les tickets-loisirs, j'allais pouvoir inscrire ma fille à la danse comme elle le souhaitait, chose que je lui refusais jusqu' ici faute de moyens.
Maintenant, j'ai le réflexe, dès que j'ai une interrogation concernant mes prestations sociales, je vais à
la permanence la plus proche de chez moi rencontrer mon conseiller social. »

Baptiste – 28 ans – S'est installé il y a neuf mois sur son exploitation

« Franchement, quand la MSA m'a contacté en me proposant de me rencontrer, je me suis dit que j'avais autre chose à faire. Malgré tout, je n'ai pas dit non. L'information donnée est dense mais intéressante pour qui sait être attentif. J'ai, par exemple, retenu à cette occasion que je pouvais bénéficier d'une aide pour me faire remplacer sur l'exploitation le temps de participer à un événement familial avec ma petite Lilou de cinq ans.
Cela me faisait mal au coeur de ne pas faire Noël avec elle chez ses grands-parents. Alors, j'ai passé le cap. J'ai profité de l'aide et quelqu'un est venu s'occuper de mon exploitation pendant deux jours.
Rien que de repenser aux yeux de ma fille à l'ouverture de ses cadeaux, cela me met en joie !
Par la suite, j'ai également accepté de faire un bilan de santé et un diagnostic sécurité de mon exploitation.
Le conseiller en prévention des risques professionnels est devenu un véritable allié dans mon travail. Mon activité est sécurisée et travailler est plus confortable.
En bref, au bout du compte, je ne peux pas dire que j'ai perdu mon temps. »

Angélique – 24 ans – Enceinte de 8 mois

« J'attends mon premier enfant. Entre son arrivée à préparer, la future garde à envisager et la fatigue de la grossesse, je dois avouer que j'ai été soulagée lorsque ma conseillère sociale m'a contactée pour me remettre mon carnet de maternité en main propre et me proposer de faire le point sur ma situation. Nous avons envisagé ensemble les différents modes de garde et les prestations auxquelles je peux prétendre. Je sais mieux où je vais maintenant. En plus, j'ignorais totalement que j'avais droit à une aide pour l'achat du siège auto pour mon bébé. Encore une bonne nouvelle ! »

Source MSA Mayenne Orne Sarthe

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires