Menu
PleinchampTV Lettre d'info

MSA : Travaux en hauteur dans l'entreprise, pas droit à l'erreur !

Christophe AVRANCHE

MSA : Travaux en hauteur dans l'entreprise, pas droit à l'erreur !

Le travail en hauteur représente un enjeu de sécurité majeur au regard de la vie des personnes et de la performance des entreprises. Limiter les accidents est un enjeu de premier ordre.

Les chutes de grande hauteur, depuis un toit ou une échelle par exemple, sont aujourd’hui une cause majeure d’accidents, notamment dans le milieu agricole et le secteur du BTP. Elles représentent plus de 12 % des accidents du travail chez les agriculteurs et de 9 % chez les salariés agricoles.

Le travail en hauteur requiert de la part des professionnels qui y sont confrontés une vigilance indispensable face aux risques de chutes qu’il comporte.

Limiter les accidents : un défi à relever

Pour faire évoluer les pratiques et ainsi diminuer le risque de chutes lié aux travaux en hauteur, il faut impérativement que les professionnels acquièrent de nouveaux réflexes. Avant chaque chantier, ils doivent être au clair sur trois points cruciaux :

1- J’anticipe l’organisation de mes chantiers

Quelle que soit l’intervention, longue ou ponctuelle, qu'il s'agisse d'un nouveau chantier ou d'une rénovation :

- j'évalue les risques,

- j'analyse le mode opératoire,

- j'organise une réunion préparatoire,

- je détaille l’implantation des sécurités périphériques,

- je mets l’accent sur les points critiques du chantier.

2- Je choisis les bons équipements de protection

Selon la nature du travail et la hauteur à laquelle j'interviens :

- je m'assure que l’équipement est adapté à l’intervention,

- je privilégie les mesures de protection collective (plateformes élévatrices, échafaudages),

- en complément, j'utilise des équipements de protection individuelle performants (système d’arrêt de chute, harnais, cordes,système de maintien au poste de travail).

3- J’informe et je forme mes salariés

Transmettre l’information à tous ceux qui interviennent sur le chantier est essentiel :

- je présente le chantier à mes salariés (procédure de travail et organisation),

- je rappelle les consignes de sécurité à respecter et je m’assure qu’elles sont comprises,

- je m’assure que les opérateurs sont formés à l’utilisation des équipements de travail et de protection. Si nécessaire, je me rapproche d'organismes de formation (OPCA).

Des organismes de prévention peuvent vous aider à vous équiper de matériels sécurisés.

Intégrer la sécurité c’est protéger votre vie et celle de vos salariés, c’est aussi préserver la performance de votre entreprise et de votre activité.

www.chutesdehauteur.com

Sur ce site, des outils et des informations vous aideront à évaluer les risques de votre chantier, à faire le point sur vos pratiques et à choisir les moyens pour les corriger, ainsi que :

- un test gratuit en ligne pour prendre conscience des risques que vous encourez sur vos chantiers,

- le détail des aides financières possibles*, afin de vous aider à choisir le matériel et les équipements et de vous faire bénéficier d’un accompagnement de nos conseillers en prévention des risques professionnels,

- la liste des formations adaptées à vos salariés pour garantir leur sécurité.

* L'aide financière simplifiée agricole (AFSA) peut être accordée aux très petites entreprises agricoles (moins de dix salariés). Pour plus d'informations, contactez le service Santé-sécurité au travail de la MSA Mayenne-Orne-Sarthe au 02 43 91 82 21.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires