Stagiaire : quelle rémunération et quel coût pour l'entreprise ?

ICOOPA

Le stagiaire ne perçoit pas de salaire mais une gratification obligatoire dès lors que le stage a une durée de plus de trois mois consécutifs. Son montant est fixé par convention de branche ou par accord professionnel ou, à défaut, par le décret n°2008-96 du 31 janvier 2008 relatif à la gratification et au suivi des stages en entreprises. Il est ainsi fixé à 12,5% du plafond horaire de la Sécurité sociale, soit à 398,13 € par mois pour un stage à temps plein de 151,67 heures pour 2008.
Cette gratification est due au stagiaire à compter du premier jour du premier mois de stage et est versée mensuellement. En cas de suspension ou de résiliation de la convention de stage, le montant de la gratification est due au stagiaire au prorata de la durée de stage effectuée.
Aucune cotisation sociale (patronale et salariale) n'est due sur la fraction de la gratification qui n'excède pas, au titre du mois civil, le produit de 12,5 % du plafond horaire de la Sécurité sociale par le nombre d'heures de stage effectuées pendant ce mois, soit pour 35 heures hebdomadaires une franchise de 398,13 €.
Au delà de cette fraction de la gratification, toutes les cotisations et contributions sociales sur les salaires sont dues, hormis l'assurance chômage et la retraite complémentaire.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires