Agritel : baisse de 20% de la production de colza 2013

 Agritel : baisse de 20% de la production de colza 2013
Seulement 28% des colzas sont jugés dans un état bon à excellent (SC)

Selon l’enquête réalisée par Agritel, « la perte de la production française 2013 de colza serait de près de 20 % par rapport à 2012 » annonce Michel Portier, directeur général d’Agritel. Le cabinet de conseil a mené son enquête en mai auprès de 2 575 producteurs de colza français issus de son réseau, pour établir un état des lieux de la situation.

«Le colza en France a souffert d’une multitude de problèmes depuis les semis jusqu’à aujourd’hui», explique Michel Portier. Des conditions climatiques trop sèches en période de semis et un retard végétatif significatif accentué par un hiver et un printemps froids et humides ont exposé d’autant plus les cultures aux ravageurs.

«Notre enquête met en évidence la perte de 211.000 ha de colza entre les semis et la récolte, soit près de 13 % des surfaces emblavées», déclare Michel Portier qui ajoute, «seulement 28 % des colzas sont jugés dans un état bon à excellent, et selon notre enquête les rendements sont en recul de 10.5% par rapport à 2012, à 30.56 qx/ha».

En Lorraine, Le Cetiom estimait le 24 mai que  42% des surfaces en colza d’hiver ont été retournées sur la région.  Les difficiles conditions d’implantation à l’automne 2012 ont souvent induit des peuplements hétérogènes et/ou un très faible développement végétatif à l’automne. A l’entrée de l’hiver, on estimait déjà que 26% des colzas étaient d’ores et déjà condamnés au retournement et que le sort de 21% d’entre eux était suspendu aux rigueurs de l’hiver et aux conditions de reprise de végétation.

Pour 2014, Agritel estime les intentions d’emblavements en baisse de 6 % par rapport aux derniers semis de 2013.

Source Agritel, Cetiom

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier