Arrachages : Satisfecit en betteraves, sans plus

Gabriel Omnès

Bonne année pour la betterave française, même si 2010 ne parvient pas à égaler les records de 2009. Le rendement à 16° avoisine 83 tonnes par hectare (t/ha). Cela ne rompt pas avec la tendance haussière de la décennie écoulée, mais c'est un recul de 11 t/ha par rapport à l'exploit de l'an passé. La richesse moyenne s'élève à 18°, contre 19,4° en 2009. Au final, la production française de betteraves totalise 31,3 millions de tonnes (Mt). La tare terre reste inférieure à 10 %. Les deux tiers de la production (20,3 Mt) iront vers l'utilisation alimentaire. Pour la catégorie des betteraves hors quota, les débouchés de l'éthanol et de l'alcool feront jeu égal, à 3,5 Mt, et 1,5 Mt seront destinées à l'industrie chimique. Environ 2,5 Mt de betteraves hors quota partiront à l'export.
L'année 2010 verra pour la première fois le versement d'un supplément d'un euro par tonne de betteraves du quota récoltées en 2009. Ce bonus, qui s'ajoutera au prix minimum de 25,4 euros/tonne, s'explique par un prix de marché intérieur du sucre supérieur au prix de référence réglementaire. La récolte 2010 devrait bénéficier de la même faveur. Le prix des betteraves alcool et éthanol s'inscrit quant à lui dans une fourchette de 20 à 23 euros/tonne.

La bonne récolte de 2010 n'atteint pas le record de 2009. (J.-C. Gutner)

La bonne récolte de 2010 n'atteint pas le record de 2009. (J.-C. Gutner)

Source Réussir Grandes Cultures Janvier 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier