Assurance climatique : plusieurs syndicats réclament l'abaissement du seuil de déclenchement

LM

Assurance climatique : plusieurs syndicats réclament l'abaissement du seuil de déclenchement

« Le refus d’abaisser le seuil de déclenchement de l’assurance climatique de 30 à 20 % est de nature à remettre en cause la diffusion des outils de gestion des risques dès 2019 », regrettent plusieurs organisations syndicales représentant les producteurs de grandes cultures.

L’AGPB, l’AGPM, la CGB et la FOP* déplorent « un véritable recul » du ministère de l’Agriculture sur le dossier de l’assurance climatique. Le règlement européen omnibus avait en effet donné la possibilité aux États d’améliorer les conditions d’accès à l’assurance climatique via la réduction du seuil de déclenchement.

Or, Stéphane Travert, le ministre de l’Agriculture, ne souhaite pas aller dans cette direction et a donné des éléments d’explication lors du congrès de la FNSEA : «en abaissant les seuils, les contrats seraient certes plus protecteurs, mais également plus coûteux pour les agriculteurs et conduiraient à des effets d'aubaine pour ceux, déjà assurés, qui ont actuellement recours à des extensions de garanties non subventionnables. Pour ces différentes raisons, je ne donnerai pas suite aux demandes formulées dans le cadre de cette période de programmation».

Cette prise de position a déçu l’AGPB, l’AGPM, la CGB et la FOP. Les syndicats estiment que ces propos traduisent « l’incohérence du discours du ministre », qui d’un côté, reconnait l’intérêt des outils de gestion des risques, mais d’un autre côté, « ne souhaite pas mettre les moyens financiers supplémentaires indispensables à leur mise en oeuvre ».

Autre motif d’inquiétude pour les producteurs de grandes cultures : les accords commerciaux tels que celui envisagé entre l’UE et le Mercosur. Ce dernier pourrait « avoir un impact négatif majeur sur de nombreuses filières agricoles à commencer par le sucre, le bioéthanol et le biodiesel », rappellent les quatre organisations.

*L’association générale des producteurs de blé, l’association générale des producteurs de maïs, la Confédération générale des planteurs de betteraves et la Fédération française des producteurs d’oléagineux et de protéagineux sont des associations spécialisées de la FNSEA.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires