Bilan de santé de la PAC : Orama plaide pour une convergence des aides à l'hectare

SC

Les dirigeants d'Orama* plaident pour une convergence progressive des montants totaux des aides à l'hectare.

« Il est clair que le système d'aides doit être réformé » affirme Philippe Pinta, président d'Orama, à l'occasion de la présentation du sommet du végétal qui aura lieu les 21 et 22 janvier prochains à Strasbourg,.

Il estime que le calcul des aides, sur la base des références historiques, est de plus en plus difficile à justifier et que la complexité du système est source d'incompréhensions entre les secteurs. Orama plaide donc pour un système «transparent» dans lequel les montants totaux d'aides à l'hectare (premier et second piliers) devraient progressivement converger. «Le découplage total n'est plus une question taboue », précise Xavier Beulin, vice-président d'Orama.

Non à un transfert massif des aides

Les producteurs de grandes cultures rappellent qu'ils sont opposés à toute possibilité de transferts d'aides entre secteurs de production, accordée à la France par le Bilan de Santé . Ils craignent en effet un transfert massif des aides du secteur des grandes cultures à d'autres, notamment l'élevage.

Selon eux, nul ne peut garantir que le secteur des grandes cultures ne sera pas exposé plusieurs années consécutivement à des prix non rémunérateurs. Ils font également valoir que les exploitations du secteur bovin-viande, (qui seraient les principales bénéficiaires du transfert des aides), à classe de chiffre d'affaires identique, dégagent plus de revenu et reçoivent davantage d'aides cumulées (premier et second pilier) que celles du secteur des grandes cultures.

Michel Barnier doit rendre ses conclusions avant fin janvier sur une nouvelle répartition des aides à l'agriculture, mais Orama réclame un délai supplémentaire, jusqu'au salon de l'agriculture (ouverture le 21 février).


*Orama , association spécialisée de la Fnsea, fédère les producteurs de blé, de maïs et d'oléoprotéagineux.

Source Orama

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires