Biodiversité : La valeur naturelle des zones agricoles s'effondre

Christian Gloria

L'association Solagro pointe du doigt « le recul impressionnant des zones agricoles à haute valeur naturelle (HVN) de 14,4 millions d'hectares entre 1970 et 2000 en France », selon une étude menée par Philippe Pointereau, directeur du pôle agriculture de Solagro(1). Ces surfaces sont estimées à un peu moins de 8 millions d'hectares en 2000. Elles ont été définies sur la base de trois indicateurs : diversité d'assolement, extensivité des pratiques et densité des éléments paysagers. Le concept de système agricole HVN a été introduit par des instances européennes pour déterminer les soutiens aux agriculteurs contribuant au maintien de la biodiversité.
« Le revenu par exploitation est plus faible en zone HVN que dans le reste de la France. Une aide complémentaire de 160 euros/hectare remettrait ces revenus au niveau de la moyenne nationale », suggère Philippe Pointereau.

(1) http://www.solagro.org/site/419.html

Source Réussir Grandes Cultures Janvier 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier