Blé tendre : Les exportations vers pays tiers décollent en octobre

Blé tendre : Les exportations vers pays tiers décollent en octobre
Les chargements vers le Maroc explosent (DR)

Les chargements de blé tendre à destination des pays tiers ont été soutenus en octobre : ils dépassent le million de tonnes, contre un peu moins de 0,7 Mt l’année dernière à la même époque, révèle FranceAgriMer dans sa dernière publication.

Les exportations vers l’Algérie (premier débouché de nos blés à destination des pays tiers) se maintiennent au même niveau que celui d’octobre 2011 : aux alentours de 0,37 Mt.  En revanche, les ventes à destination du Maroc sont en forte hausse. Elles s’élèvent à fin octobre à 426.000 t contre 71.000 t lors de la pré­cédente campagne à la même date (+ 500 %). La récolte marocaine 2012 est médiocre car le pays a été frappé, une fois de plus, par une très forte sécheresse. Les ventes vers le Maroc représentent d’ores et déjà 32 % du total des embarquements français de blé tendre. En octobre, les chargements ont «explosé». Ils sont passés de 33 000 t en octobre 2011 à plus de 326 000 t en octobre 2012.

principales destinations

En ce qui concerne les pays de l’Afrique subsaharienne, on observe éga­lement une hausse des ventes françaises avec, par exemple, pour la Côte d’Ivoire, une progression de 30% par rapport à la précédente campagne à la même date (164.000 t contre 118.000 t soit +39%).  Depuis le début de la campagne, la France a doublé ses exportations vers le Yémen avec 130.000 t contre 60.000 t en 2011/12. Les embarquements à destination de Cuba sont, quant à eux, identiques à ceux de la précédente campagne, aux alentours de 150.000 t.

Globalement,  les exportations de blé tendre vers les pays tiers pour les quatre premiers mois de la campagne 2012/2013 restent toutefois en deçà des années précédentes avec 2,75 Mt exportées de juillet à août 2012, contre 3,25 Mt sur la même période en 2011 et 4,5 en 2010.

Maïs : des destinations inhabituelles

Bien qu’en baisse par rapport à l’an dernier, le maïs français connait des destinations inhabituelles. En effet, FranceAgriMer relève 116.000 t vendues à la Corée du Sud au mois d’octobre, ainsi que 25.000 t chargées vers le Japon au début du mois de novembre.

Les exportations d’orge à destination des pays tiers apparaissent assez conséquentes en ce début de campagne : plus de 0,77 Mt ont été chargées à fin octobre contre un peu plus de 0,4 Mt la campagne passée (soit une augmentation de près de 86 % !). Les chargements vers l’Arabie Saoudite, principal débouché des orges françaises, représentent 94 % de ce volume. L’absence de l’origine ukrainienne sur le marché des orges a ouvert en début de campagne un débouché important aux orges françaises vers cette destination. L’Office craint désormais la concurrence de l’Argentine et de l’Australie.

Pour en savoir plus : Notre de Conjoncture FranceAgriMer

Source FranceAgriMer

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier