Céréales à paille : Une récolte 2010 en baisse de 6%

SC d'après Agreste

La récolte 2010 des céréales à paille serait en retrait de 6%, celle en blé de 3% par rapport à la production record 2009, selon les estimations du service de la statistique et de la prospective au 1er juillet 2010.

La récolte 2010 resterait toutefois à un niveau élevé par rapport à la moyenne 2005-2009 et atteindrait 50,7 millions de tonnes. Cette diminution de 6% s'explique essentiellement par la baisse des rendements, dont ceux du blé tendre et de l'orge qui perdraient 5 q/ha, pour s'établir respectivement à 71 q/ha et 63 q/ha. Baisse également des rendements moyens en orge d'hiver de 6% par rapport à 2009.

La production de colza enregistrerait une baisse importante, conséquence, là encore d'une diminution des rendements (-17%). Elle s'établirait à 4,6 millions de tonnes, soit une baisse de 19% par rapport au niveau record de 2009. Le rendement avoisinerait les 31 q/ha, et se situerait 2 q/ha au dessous des valeurs quinquennales. Il serait en retrait dans la quasi totalité des régions, dont le Centre, première région productrice de colza, qui perdrait 8 q/ha.

La récolte des protéagineux en forte hausse

Les nouvelles aides mises en place en 2010 profitent aux protéagineux, dont la production bondirait de +64 %, pour atteindre 1,6 million de tonnes, en raison d'une hausse des surfaces de 74%. La récolte de pois secs gagnerait 8 % en 2010, mais resterait encore en retrait de 79% par rapport au niveau moyen enregistré entre 1990 et 2000. La hausse de la production s'expliquerait là encore par une augmentation des surfaces (+90 %), le rendement étant en baisse de 5 %. La production serait en hausse de 62% en Picardie, et 131% en Champagne-Ardenne.

La sole de féverole augmenterait de 53 % par rapport à 2009, prolongeant ainsi l'amorce d'une reprise entamée en 2008. Le rendement atteindrait 47 q/ha, soit 3 q/ha de moins que son record de l'an passé.

Publié par SC d'après Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier