Chambre d'agriculture de la Mayenne : Système de Culture innovant en Pays de la Loire.Une expérimentation et un observatoire pour réduire

Le plan Ecophyto mis en place suite au Grenelle de l'environnement vise à réduire, si possible, de 50 % l'usage des produits phytosanitaires à l'horizon 2018.

Afin d'apporter des solutions concrètes aux agriculteurs locaux soumis aux enjeux à venir, les cinq Chambres d'agriculture de la région Pays de la Loire, en partenariat avec les instituts techniques et l'INRA, vont mener en parallèle une expérimentation en Mayenne ainsi qu'un observatoire de neuf parcelles réparties sur l'ensemble de la région. L'objectif est d'élaborer et d'évaluer des Systèmes de Cultures innovants économes en intrants. Ces itinéraires combinent des pratiques limitant le recours aux produits phytosanitaires tout en maintenant un niveau de production satisfaisant. Les techniques alternatives de désherbage, les densités de semis, les seuils de nuisibilité sont, par exemple, modifiés.

L'expérimentation de la plateforme de St Fort

Après la mise au point d'une conduite innovante baptisée « SdCi », le site de St Fort a été choisi pour mener un essai d'au moins cinq ans. L'expérimentation a débuté l'été dernier et consiste en la comparaison d'un système de culture « classique » au « SdCi ». La rotation est composée de trois cultures différentes (Colza, Blé, Maïs) et de couverts végétaux. Tous les termes de la rotation sont présents, chaque année, sur le site et l'essai est implanté préférentiellement en techniques sans labour. L'évaluation des deux systèmes se fait à partir d'indicateurs techniques, économiques, sociaux et environnementaux. Cet essai permettra d'évaluer les solutions agronomiques retenues, d'identifier les éventuels problèmes techniques et d'adapter les pratiques pour faciliter leurs réalisations.

L'observatoire : un réseau de parcelles régionales

Implantées chez des agriculteurs de la région souhaitant s'investir de façon autonome dans des techniques de cultures innovantes, ces parcelles viendront compléter l'expérimentation de St Fort. L'objectif est que l'agriculteur cultive sa parcelle afin d'évaluer un ensemble de pratiques limitant l'usage des produits phytosanitaires. La faisabilité des interventions, le matériel employé et les résultats observés pourront ainsi être partagés au sein du réseau, composé d'agriculteurs, de conseillers départementaux et régionaux et de membres d'instituts techniques. Ce travail permettra d'étudier les freins sociaux et techniques et d'acquérir des informations provenant de contextes pédoclimatiques variés avec différentes rotations.

Contact : Fabien GUERIN - 02 43 70 10 70

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier