Chrysomèle du maïs : La lutte chimique interdite à Hegenheim

SC

La sénatrice-maire de Hegenheim (Haut-Rhin), Patricia Schillinger, a pris un arrêté municipal interdisant le traitement chimique par épandage de la chrysomèle du maïs.

L'élue a demandé que l'on privilégie d'autres moyens pour lutter contre ce coléoptère nuisible. Elle fait notamment valoir un « très bon taux de réussite » d'agriculteurs suisses qui pratiquent la rotation des cultures dans leurs champs. « On devrait s'en inspirer et faire des rotations avec d'autres céréales pour supprimer la chrysomèle qui n'attaque que le maïs », explique Mme Schillinger. Elle estime que les produits chimiques n'ont pas fait la preuve de leur efficacité puisque la chrysomèle est revenue cette année dans la région.

« Le sous-préfet de Mulhouse peut passer outre l'arrêté, mais trois associations locales m'ont déjà assurée de leur soutien et sont prêtes à se rendre dans la zone lorsque l'épandage par enjambeur sera annoncé », a-t-elle affirmé. La préfecture de région a confirmé, le 31 juillet, la présence d'un adulte de la chrysomèle et mis en place un nouveau périmètre de lutte dans la région.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier