Consommation : Les Français boudent les fruits et légumes

SC avec AFP

Malgré une qualité exceptionnelle et des prix en baisse, la consommation des fruits et légumes reste atone en France constatent les professionnels. Certains producteurs français seraient en grande difficulté.

Le Conseil d'administration d'Interfel (l'interprofession des fruits et légumes) a décidé jeudi de monter une campagne de communication afin de « susciter l'envie de consommer » des fruits et des légumes. Il demande au ministère de l'Agriculture qu'il soutienne cette initiative festive.

De qualité exceptionnelle cet été, en raison d'une météo favorable, les fruits et légumes frais sont présents en grande quantité sur le marché. Des volumes d'autant plus importants que certains producteurs belges ou hollandais auraient envoyé vers l'Hexagone « la production qu'ils n'ont pas pu vendre dans les pays de l'Est du fait de la crise », explique Interfel.



Les prix des melons en baisse de 30%

En raison de cette offre abondante, les prix sont eux, très bas. Le kilo de cerises Bigarreau rouge se vendait 4,35 euros en moyenne la semaine dernière en grande distribution, en baisse de 20% par rapport à la moyenne des années 2006 à 2008. Le kilo d'abricots a baissé de 25 à 35%, selon les variétés. Moins 16% pour le chou fleur, -12,7% pour les courgettes et jusqu'à -30% pour certains melons.

Une baisse des prix qui se traduit aussi par une baisse du prix payé au producteur. Cette pression sur les prix mettrait d'ailleurs en péril de nombreuses exploitations, explique l'Interprofession.


Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier