Contrefaçons: des pertes d'1,3 md EUR pour les fabricants de pesticides de l'UE

Contrefaçons: des pertes d'1,3 md EUR pour les fabricants de pesticides de l'UE

Les pesticides contrefaits représentent une perte d'1,3 milliard d'euros pour les fabricants de produits phytosanitaires européens, affirme mercredi l'Observatoire européen des atteintes aux droits de propriété intellectuelle (OUEPI).

"L'industrie perd environ 1,3 milliard euros de recettes annuelles du fait de la présence de pesticides contrefaits sur le marché de l'Union européenne, ce qui correspond à 13,8% des ventes du secteur", indique un communiqué de cette agence européenne qui évalue les pertes liées au non respect de la propriété intellectuelle (brevets, marques). Sur la base de cette estimation, l'agence estime que 2.600 emplois directs sont perdus parmi les fabricants européens. Faute de données, l'impact sur le commerce de gros et de détail n'a pas été évalué.

En incluant les pertes indirectes, l'agence arrive à 2,8 milliard d'euros de ventes perdues, dont 238 millions de recettes publiques. En Allemagne, 1er pays producteur de pesticides de l'UE, l'OUEPI estime que les pertes sont de 299 millions par an (soit 500 emplois en moins) et en France, 2e producteur en Europe, de 240 millions d'euros (500 emplois). Les pertes estimées sont de 185 millions en Italie, 94 millions en Espagne et 76 millions au Royaume-Uni.

Le rapport évoque deux opérations de contrôle ayant donné lieu à des saisies importantes. La première a eu lieu à Hambourg début 2015, lorsque dans un conteneur, en provenance de Shanghaï et à destination de la Hongrie, a été découvert avec quelque cinq tonnes de thiamethoxam (TMX) conditionné. La valeur de cette marchandise a été estimée à près de 600.000 euros.

Fin 2015, une opération d'Europol conduite pendant 12 jours dans les principaux ports et aéroports de sept pays (Belgique, France, Allemagne, Italie, Slovénie, Espagne et Pays-Bas) a permis de saisir 190 tonnes de pesticides illégaux ou contrefaits.

L'agence rappelle que les pesticides font aujourd'hui partie des produits les plus réglementés dans le monde et qu'ils ne peuvent être commercialisés et utilisés dans l'UE que si leur sécurité est avérée et qu'ils sont autorisés. Outre les pertes économiques induites, leur utilisation frauduleuse présente d'importants risques pour les populations et les écosystèmes.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 3

oli86

Ah oui !!!! les pauvres c'est vrai que les gaucho , celest et autres plaisanteries ne présentent absolument aucun danger pour les hommes et ce qui nous entoure....
N'importe quoi , les contrefaçons sont surement un fléau pour les firmes , dangereux oui surement mais par rapport au volume de produit légal autorisé cela peut représenter quel pourcentage ????
Parlons plutôt des drones qui vont remplacer les abeilles disparues a cause du gaucho , de la grippe aviaire disséminée par l'ETAT lors du transport vers les sites d'équarissage et autres !!!!!

robert scea sud autan1 "ECUME173"

j ai deja la peste a cause des firmes si j atrape le cholera a cause des contrefacons c est pas grave un citoyen landa

robert scea sud autan1 "ECUME173"

empoisonnes par les uns ou les autres ou est la difference

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires