Coopératives : Cap Seine se rapproche de Noriap

Les unions de coopératives agricoles Cap Seine et Noriap qui rayonnent sur la Haute-Normandie et l'ouest de la Picardie ont décidé de mettre leurs moyens en commun dans la commercialisation des céréales.

"L'objectif est d'additionner nos compétences pour le commerce des céréales, un marché complexe du fait de la volatilité des marchés", indique Luc Pamart, directeur de Cap Seine. Cette alliance porte sur un volume de près de trois millions de tonnes de céréales (1,5 million de tonnes collectées en 2010 par Cap Seine et 1,3 million par Noriap).

Les dirigeants des deux groupes, qui comptent chacun 3.500 adhérents, soulignent que cette alliance est complémentaire. Ces deux unions n'ont en effet pas la même orientation, Cap Seine exportant sa production à près de 80%, via le port de Rouen, et Noriap écoulant la sienne pour plus des trois-quarts dans l'agro-industrie locale.

Cap Seine et Noriap qui étaient déjà associés, avec d'autres coopératives, au sein de l'Union Terres de France pour l'approvisionnement de leurs adhérents en engrais et en produits phytosanitaires vont par ailleurs mettre en place un outil commun de fourniture de semences.

A l'issue de la campagne céréalière 2010-11 qui s'est achevée fin juin, Cap Seine a réalisé un chiffre d'affaires de 697 millions d'euros (+ 46%) et Noriap de 455 millions (+ 18%).

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier