Création de France Miscanthus : Une diversification pour les betteraviers

Nicole Ouvrard

Dans le cadre du plan de restructuration sucrière, les betteraviers vont lancer la production de miscanthus pour faire du combustible.

La filière betteravière a annoncé la création d'une nouvelle structure —France Miscanthus — pour développer la production de cette espèce hybride en France afin de l'utiliser comme combustible dans les chaudières de déshydratation de pulpes. L'ensemble des Sica de déshydratation, la CGB et les actionnaires des sucreries sont parties prenantes dans ce projet. Les cannes de miscanthus séchées sur pied puis récoltées peuvent en effet se substituer à du charbon, d'où une amélioration du bilan carbone des usines de déshydratation.

La paille de miscanthus est un excellent combustible qui peut se substituer au charbon dans les chaudières des usines de déshydratation. (N. Ouvrard)(N. Ouvrard)

La paille de miscanthus est un excellent combustible qui peut se substituer au charbon dans les chaudières des usines de déshydratation. (N. Ouvrard)(N. Ouvrard)

Fonds européens

« Cette filière pourrait bénéficier du fonds européen de diversification dont la France dispose dans le cadre du plan de restructuration sucrière », explique Alain Janroy, directeur général de la CGB. La France peut disposer en effet d'une enveloppe de 64 millions d'euros prévue pour développer des activités de diversification dans le cas de l'arrêt de la production betteravière. Ce fonds sera géré par les préfets de région selon un cahier des charges déterminé par le ministère de l'Agriculture.
Le lancement de la production de miscanthus est prévu dès 2009. Pour l'heure aucun objectif de surfaces n'a été fixé. « Il faudrait 7 hectares de miscanthus pour déshydrater la pulpe de 100 hectares de betteraves », poursuit Alain Janroy. Mais le but n'est évidemment pas de remplacer totalement le charbon. Il est envisagé de développer à terme des mélanges de miscanthus et de bouchons de bois qui pourraient être commercialisés pour les chaudières à bois des particuliers.

Source Réussir Céréales Grandes Cultures Janvier 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires