Filière miscanthus en Seine-et-Marne : Une association pour que les agriculteurs captent la valeur ajoutée

Christophe Dequidt et Nicole Ouvrard

BES77, comme Biomasse Énergie Sud 77. Cette association, composée d'agriculteurs du sud de la Seine-et-Marne, compte aujourd'hui 143 hectares plantés en miscanthus. « En 2005, nous étions sept à vouloir trouver des alternatives à nos cultures avec les atouts potentiels de notre terroir. Comment pourrions-nous répondre aux attentes de nos concitoyens tout en en tirant un profit économique ? D'où la création de BES 77 pour promouvoir et valoriser la biomasse d'origine agricole », explique Patrick Billard, le président.
Après avoir parcouru l'Europe et visité de nombreux instituts, ils ont choisi le miscanthus Sinensis giganteus.
Ils développent quatre débouchés : la thermie comme source d'approvisionnement pour des chaudières d'immeubles ; le paillis pour les massifs floraux ; les litières d'animaux et les agromatériaux comme isolant en remplacement du PVC.
« Notre objectif est de mettre en place, avec les acteurs locaux, une filière opérationnelle au sein de laquelle les agriculteurs pourront capter la valeur ajoutée, non seulement de la production de la matière première, mais aussi de la première transformation. BES77 a donné jour à la SAS Biomasse Environnement Systèmes, depuis le 1er janvier 2009, afin de commercialiser le miscanthus dans ses différents débouchés. »

Récolte de miscanthus. Promouvoir et valoriser la biomasse d'origine agricole. (S. Leitenberger)

Récolte de miscanthus. Promouvoir et valoriser la biomasse d'origine agricole. (S. Leitenberger)

Source Réussir Grandes Cultures Novembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires